Critique > Nekojima, la critique
Critique

Nekojima, la critique

Manga Le 16 sept 2014
0
par Elsa
Nekojima, la critique

L’avis de Elsa7

On a aimé • Le graphisme mignon • L'univers farfelu
On a moins aimé • Le récit manque un peu de profondeur

Les chats sont, sans aucun doute, les animaux que les mangakas aiment le plus mettre en scène. De nombreuses séries humoristiques racontent leur quotidien. 

Avec Nekojima, petit manga jeunesse imaginé par Sato Horokura, l'auteure de Pan'Pan Panda (déjà publié chez Nobi Nobi), les chats ne sont plus des animaux de compagnie, mais vivent une vie d'enfants presque comme les autres sur une petite île de la campagne nippone.

Une petite fille parmi les chats.

Cathy a emménagé avec sa famille à Nekojima, une île où ne vivent que des chats. Pour cacher le fait qu'elle est humaine et se faire des amis, la petite fille se déguise quotidiennement en chat. À ce détail près, ses journées ressemblent à celle de beaucoup d'autres enfants japonais. Elle va à l'école, joue avec ses camarades et participe avec plaisir aux festivités locales.

Amitié et découverte.

Destiné aux jeunes lecteurs, Nekojima fait penser à d'autres mangas parlant du quotidien dans la campagne japonaise (Barakamon, Le nouveau Tom Sawyer...), initiant le lecteur aux superbes paysages et à la culture d'un Japon un peu méconnu. Mais dans ce manga, tout est présenté de manière décalée, puisque les habitants de l'île sont des chats, et qu'ils se réapproprient les festivités et coutumes. Les jeux que découvre Cathy sont eux aussi très différents, puisque ses amis n'aiment rien tant qu'essayer d'attraper des bulles, manger du poisson et faire la sieste au soleil.

Un lecteur adulte trouvera peut-être que ce petit recueil d'histoires courtes manque un peu d'enjeux. Ce sont vraiment des petits instantanés de vie légers, où la petite fille s'adapte à sa nouvelle vie en essayant de ne pas dévoiler sa vraie nature. On ne s'attache pas autant qu'on le voudrait aux personnages, mais nul doute que les plus petits apprécieront cette petite bande de chatons débordant de joie de vivre. Nekojima est plein d'ondes positives, avec de jolies valeurs comme l'importance de l'amitié, et un regard bienveillant sur la nature. 

Graphiquement, le trait de Sato Horokura est, comme dans Pan'Pan Panda, très rond et doux. Ses personnages mignons et ses couleurs joyeuses mais pourtant un peu passées donnent à l'ensemble une atmosphère sereine et pétillante à la fois. Le manga est découpé en strips d'une à quelques pages. 

Nekojima est un manga jeunesse tout simple mais joli. Il devrait plaire aux plus jeunes lecteurs, en le plongeant dans un petit monde mignon et farfelu.

Auteurs & Mots clés
Oeuvre liée
Nekojima
Nekojima Nekojima 2014
les dernières news les dernières critiques
Vous êtes certain de vouloir supprimer ce commentaire ?