Critique > Retour aux Sources, un joli manhua au coeur de la campagne taïwanaise
Critique

Retour aux Sources, un joli manhua au coeur de la campagne taïwanaise

Manga Le 15 mai
0
par LiseF
Retour aux Sources, un joli manhua au coeur de la campagne taïwanaise

L’avis de LiseF7

On a aimé • Une plongée dans la culture traditionnelle taïwanaise • Un trait agréable
On a moins aimé • L'héroïne un peu cruche • La mise en pages pas toujours très claire

Le 4 mai dernier, Kana publiait Retour aux Sources, un manhua (donc un manga chinois), par l'autrice Zuo Hsuan. Le manga m'a fait de l'oeil dès la preview. La couverture était verte à souhait et rien que le nom me soufflait des promesses de tranquilité et de calme. Alors j'ai foncé et je n'ai pas regretté : Si Retour aux Sources n'est pas exempt de défauts, ce premier tome m'a quand même permis de passer un très bon moment.

Quand il faut revenir au foyer

On découvre l'histoire de Chen, une jeune fille qui termine son année d'études. Problème : de toute l'année elle n'a pas réussi à approcher le beau et mystérieux Axun. Alors dans un geste désespéré, elle lui propose de faire équipe pour un travail en binôme à rendre à la rentrée. Ce travail porte sur la culture taïwanaise et ça tombe bien : Axun a grandi dans un petit village traditionnel, Daxi.

C'est décidé, Chen et Axun iront tous deux à Daxi pour préparer leur exposé et dormiront dans la famille d'Axun. Je vous vois venir : voici une jolie combine pour réunir un garçon et une fille et leur faire vivre une histoire à l'eau de rose. Mais c'est là que Retour aux Sources m'a plu, puisqu'il permet nous surprend un peu par son sujet.

Bienvenue à la fête du 24

En effet, la relation entre les deux lycéens est loin d'être au premier plan dans cette histoire. Ce scénario au départ un peu tiré par les cheveux a en fait pour but de nous proposer un personnage un peu comme nous : perdu ! Chen ne comprend rien aux coutumes du coin et ne connaît personne, c'est donc tout naturellement que les protagonistes vont lui donner quelques explications. Et le procédé marche super bien ! À la manière de Chen, on devient nous aussi un peu de touristes à Daxi, et il y a de quoi voir.

Parce que Daxi a une tradition solidement ancrée et plutôt fascinante. Les habitants célèbrent la fête du 24, au vingt-quatrième jour du sixième mois du calendrier lunaire. Ce jour correspond à l'anniversaire du saint Empereur Guan, divinisé et célébré au Sud de la Chine et à Taïwan. À cette occasion, les membres des clubs de quartier revêtent des costumes traditionnels et exécutent des chorégraphies au cours d'une parade.

Avec Chen, on découvre ces rites mais aussi les jouets traditionnel, la nourriture préparée pour l'occasion et le rapport que les habitants du coin ont avec tout ça. Lire Retour aux Sources c'est comme partir en voyage au fin fond de Taïwan, et découvrir plein de trucs.

Alors je vous l'avoue, ce manga n'est pas un coup de coeur : la mise en page est un peu brouillonne et gêne la compréhension. Et Chen est importante dans l'histoire mais elle est parfois un peu agacante... Cependant, le trait de Zuo Hsuan est vraiment joli et donne envie de continuer la lecture malgré une compréhension un peu fastidieuse parfois.

Sans compter que l'autrice sait de quoi elle parle : elle vient elle-même de Daxi, et on sent dans ce récit l'envie de partager sa culture, de dessiner les traditions. Finalement Retour aux Sources, c'est comme un petit voyage le temps de 212 pages ! Le premier tome est disponible chez Kana au prix de 12,70 euros, et le second est prévu pour le mois d'août prochain.

Auteurs & Mots clés
les dernières news les dernières critiques
Vous êtes certain de vouloir supprimer ce commentaire ?