Critique > Rin tome 1, la critique
Critique

Rin tome 1, la critique

Manga Le 02 juin 2015
1
par Elsa
Rin tome 1, la critique

L’avis de Elsa8

On a aimé • Un dessin fin et dynamique • Un récit qui joue avec les genres du manga • Un titre original et prenant
On a moins aimé • Il faudra voir comment la série évolue

Harold Sakuishi, l'auteur de la série Beck, revient avec Rin, un manga où le fantastique s'invite dans l'univers...du manga. 

La medium et l'apprenti mangaka.

Copyright : RIN © Harold Sakuishi / KODANSHA LTD.

Norito est un adolescent qui ne vit que pour son rêve : devenir mangaka. Depuis l'enfance, il s'entraine sans relâche dans le plus grand secret, et le grand jour arrive enfin : il se rend à Tokyo pour montrer ses planches à un éditeur... qui lui fait comprendre sans ménagement que vu son niveau à seize ans, il devrait peut-être changer de voie. Loin de se laisser décourager, Norito redouble d'ardeur pour réaliser son objectif.

Rin est une adolescente presque comme les autres, à deux détails près : elle est particulièrement belle, et elle possède des dons de médium qu'elle cache du mieux qu'elle peut.

Si ce n'est le fait qu'ils ont des secrets, Norito et Rin n'ont rien à voir l'un avec l'autre. Mais voilà que leurs routes se croisent...

Un mélange des genres très maitrisé.

Après plus de vingt-cinq ans de carrière (dont 34 volumes pour Beck !) on ne s'étonnera pas de la maitrise d'Harold Sakuishi, autant graphiquement que dans sa narration. Le dessin est fin, jouant habilement avec les genres, du réaliste à la caricature, avec un résultat pourtant vraiment harmonieux. Les personnages sont très expressifs, et la mise en scène est efficace, alternant moments très dynamiques et d'autres plus contemplatifs. À côté d'une ambiance très 'lycée', le dessin devient rapidement très humoristique, plus formel et adulte à Tokyo, ou bien plus sombre par moment.

Il en est de même pour le récit, le mangaka s'amuse avec les différents genres pour un résultat dense et accrocheur. S'éloignant des petites cases où s'enferment facilement des mangas 'de genre', Rin ne nous donne jamais cette impression, bien au contraire. La passion de Norito est très bien retranscrite, et on suit avec intérêt ses avancées dans le milieu. Mais loin de s'en contenter, l'auteur teinte son histoire de mystères avec les passages concernant Rin et ses dons, ainsi que les embrouilles qu'ils lui attirent. Entre vie au lycée pour les deux ados, carrière balbutiante de jeune mangaka et dangers qui attendent une jeune fille capable de prédire l'avenir, l'auteur prend vraiment le temps de développer son histoire et de rendre ses personnages attachants, tout en nous surprenant presque à chaque page.

Ce premier volume nous introduit surtout son premier héros, Norito, et reste globalement très réaliste, malgré les petites touches plus fantastiques qu'apportent Rin. On peut imaginer que la suite du récit prendra une tournure plus sombre, et surprenante. Harold Sakuishi ménage en tout cas son suspens avec talent.

Ce premier volume est vraiment une très bonne surprise. Un univers riche, un auteur de talent et d'expérience qui mélange les genres avec beaucoup d'habileté pour un résultat plein de surprises.

Auteurs & Mots clés
Oeuvre liée
Rin - tome 1
Rin - tome 1 Rin - tome 1 2015
les dernières news les dernières critiques
Vous êtes certain de vouloir supprimer ce commentaire ?