Critique > Souvenirs d'Emanon, l'histoire d'une mystérieuse jeune fille à la mémoire éternelle
Critique

Souvenirs d'Emanon, l'histoire d'une mystérieuse jeune fille à la mémoire éternelle

Manga Le 30 jan 2018
2
par LiseF
Souvenirs d'Emanon, l'histoire d'une mystérieuse jeune fille à la mémoire éternelle

L’avis de LiseF7

On a aimé • Le look irrésistible d'Emanon • Une histoire pleine de mystères
On a moins aimé • Une intrigue qui mériterait d'être approfondie

En septembre dernier sortait L'Île Errante, un manga chez Ki-oon par Kenji Tsuruta. Et si vous avez aimé son trait, l'artiste est de retour avec un nouveau manga, Souvenirs d'Emanon, avec Shinji Kajio en co-scénariste. Après vous avoir présenté les premières pages sur 9emeArt, j'ai eu l'occasion de le lire pour enfin pouvoir me faire mon propre avis. Verdict : c'est plutôt cool !

On suit l'histoire d'un étudiant un peu looser, qui après avoir multiplié les déconvenues amoureuses, a décidé de partir en voyage afin d'arrêter de penser aux filles. Mais la réalité nous rattrape très vite : alors qu'il voyage sur le pont d'un bateau, il fait la connaissance d'un jolie fille un peu bohème du nom d'Emanon. Drôle de prénom, vous ne trouvez pas ? Normal : il s'agit de l'anagramme de no name. La jeune fille considère qu'elle n'a pas vraiment d'identité. Ou plutôt si : elle en a plein. En fait, Emanon dit avoir une histoire très spéciale.

Une mémoire millénaire

La jeune fille explique à notre étudiant qu'elle est en quelque sorte éternelle. Sa mémoire remonte à ses tous premiers descendants, loin, très loin dans l'histoire, à l'apparition même de la vie. Elle se souvient donc de tout, de la vie sous forme d'organisme uni-cellulaire, de singe... A chaque fois que quelqu'un de sa famille donne naissance à un descendant, sa mémoire complète est transférée à celui-ci. Résultat : chaque dernier descendant détient en lui l'histoire complète de l'humanité !

Emanon est une fille plutôt mystérieuse, un brin facétieuse, qui a le mensonge facile. Déjà au début de l'histoire, elle fait croire à une bande de types que notre héros est son mari pour qu'ils la laissent tranquille. Le mensonge fuse avec une aisance étonnante si bien que quand à la fin de son récit elle affirme qu'en fait cette histoire de mémoire est fausse, notre étudiant ne sait plus quoi penser. Emanon lui a-t-elle vraiment raconté cette histoire simplement pour passer le temps ? Si oui, comment a-t-elle fait pour inventer un mythe aussi détaillé ?

Une histoire le temps d'un voyage en bateau

Souvenirs d'Emanon est une histoire fugitive, rapide, qu'on lit en moins d'une demi-heure. Mais il n'en faut pas plus pour être irrésistiblement embarqué dans ce voyage en bateau. Le trait de Kenji Tsuruta fait honneur à l'histoire : l'artiste ne se prive pas de grandes pages contemplatives qui donnent le temps de la réflexion. L'album d'ailleurs est plus grand qu'un manga classique, pour de jolies illustrations qui font rêver. On sent que le dessinateur s'est fait plaisir dans la conception du design d'Emanon. Celle-ci a un physique longiligne, souligné par de très longs cheveux raides. Son visage est ponctué de petites tâches de rousseur et elle porte souvent de gros pulls en laine, tout en fumant cigarettes sur cigarettes.

L'album est découpé en chapitres, correspondant chacun à une heure sur le bateau. De cette façon, on voit l'histoire comme un compte à rebours : dès le début du récit, on devine qu'Emanon quittera notre héros à la fin. Comme lui, on s'accroche à son récit, on espère très fort qu'il soit vrai, avec l'envie que cette parenthèse dans une vie un peu nulle soit teintée de fantastique.

Souvenirs d'Emanon est une très jolie parenthèse à dévorer d'une traite. D'une traite un peu rapide d'ailleurs, puisque le côté court du récit a quelque chose de très frustrant. On a envie d'en savoir plus, on s'imagine toutes les conséquences de ce mythe, qu'il soit vrai ou faux, et toutes les autres histoires qu'il pourrait engendrer. Ce one-shot est à retrouver chez Ki-oon au prix de 15 euros.

Auteurs & Mots clés
les dernières news les dernières critiques
Vous êtes certain de vouloir supprimer ce commentaire ?