Dossier > TOP 10 : les meilleurs combats de Dragon Ball

TOP 10 : les meilleurs combats de Dragon Ball

Manga Le 17 jan 2014
11
par Sullivan
TOP 10 : les meilleurs combats de Dragon Ball

• Retrouvez toutes les festivités de notre quinzaine Dragon Ball en suivant le programme jour après jour ! 

S'il est vrai que pour beaucoup, Dragon Ball n'est qu'un enchaînement de combats sans queue (euh, attendez voir...) ni tête, les affrontements nés dans la tête bien faite d'Akira Toriyama sont pourtant bien plus que de simples échanges de mandales un peu gratuites. Mieux, ils sont parfois le reflet de l'état d'esprit de la série et de son auteur, ainsi que des passages obligés dans les relations qu'entretiennent les héros entre eux. Héros qui, comme au coeur d'une Bromance alcoolisée tard dans un bar, ne vont parfois pas hésiter à en venir aux mains pour se dire qu'ils s'aiment. 

Retour, le temps d'un Top absolument subjectif, sur les meilleurs combats qui ont fait de la série le monstre de culture pop qu'elle est à l'heure actuelle. Évidemment, n'hésitez pas à hurler de douleur en commentaires si votre passage préféré ne se trouve ci-dessous, et à nous donner vos meilleurs moments de bastons dans Dragon Ball, qu'il s'agisse du Manga, de l'animé, des OAV ou même de vos meilleurs replays de jeux vidéo ! 

10 - Goku VS Tao Pai Pai

Premier adversaire véritablement terrifiant de Sangoku lors de son périple au travers du vaste univers de Dragon Ball, Tao Pai Pai est cette étrange fusion de Freddy Mercury, d'acteur Porno et d'assassin typique du cinéma Hong-Kongais. Capable de descendre quelqu'un avec le dos d'un chausson et de voler sur des rondins de bois, celui dont on se souviendra pour l'assassinat incroyable de Mr Blue, la langue plantée dans la tempe.

Don't Fuck With Tao Pai Pai.

Mais revenons à son combat face à Sangoku, puisque c'est bel et bien celui-ci qui ouvre notre classement aujourd'hui. Se déroulant en plusieurs temps, ce combat est intéressant pour plusieurs points dans la construction du héros, puisqu'il s'agit de l'une des premières incarnations du mal dans ce qu'il a de plus froid que Goku va affronter, notamment après l'assassinat de Bola, père d'Upa, jeune indien qui marquera la vie de chaque lecteur de Dragon Ball. Dans sa quête de pouvoir effrenée, le mercenaire sera même le premier à défaire Sangoku, malgré un Kamehameha pris de plein fouet. 

Mais ce serait surestimer Tao Pai Pai que de l'imaginer capable de véritablement vaincre Goku, qui va en finir avec la natte la plus méchante de l'univers de Toriyama grâce à une technique de cartoon, en lui renvoyant sa propre bombe dans la couenne. L'occasion de célébrer tous ensemble deux choses : les onomatopées bien utilisées dans les animés de l'époque, et la leçon que va mettre Ten Shin Han au mercenaire, jamais vraiment mort et revenu en tant que cyborg augmenté le temps d'un tournoi où il ne fera office que d'une pâle figuration.

9 - Teen Goku VS Piccolo Jr

Dragon Ball touche bientôt à sa fin, ChiChi et Sangoku ont déjà vécu leur couple depuis quelques temps, le Saiyen en devenir est accompagné de sa garde rapprochée de luxe (Krilin, Yamcha, Tortue Géniale et j'en passe...) mais un obstacle se dresse face à lui : Piccolo Jr. Héritier du terrifiant Piccolo Damaio. Le Namek (lui aussi en devenir) est terriblement plus fort que son aîné, à défaut d'être tout aussi déterminé à conquérir le monde. C'est lors d'une finale de tournoi d'anthologie, où les deux pères de Gohan vont user de toutes leurs techniques et puiser au fond d'eux-mêmes pour le remporter, que Sangoku va finalement l'emporter envers et contre tous.

On se souviendra notamment de la destruction totale de l'arène, du décompte officiel qui coûtera un joli trou dans la poitrine à Goku et du grand coeur du Héros, qui permettra à Piccolo de survivre, jusqu'à une rencontre avec Nappa qui lui sera fatale.

8 - Gogeta VS Janemba

Je suis très conscient que "d'oublier" Freezer et le premier affrontement de Sangoku face à Vegeta dans ce top va m'attirer les foudres de certains d'entre vous, et que "voler" la place de ces deux classiques de Dragon Ball pour une (ou plusieurs) scènes issues d'un OAV va encore plus vous hérisser les poils. Et pourtant, je ne peux m'empêcher d'aimer Gogeta pour son caractère aussi éphémère que surpuissant, laissé dans le placard pour les besoins du premier film Dragon Ball mettant en scène le terrible Janemba

Overdose de puissance, arrogance et design au delà du cool font de Gogeta la seule et véritable fusion valable entre Goku et Vegeta à mes yeux, même si celle-ci n'a pas été dessinée par le maître Toriyama lui-même au coeur du très cannonique Manga Dragon Ball. Et pourtant... Estimez-vous heureux, je vous ai épargné Gogeta SSJ4, guerrier le plus puissant de Dragon Ball GT et monstre de classe malgré la série qui l'a fait naître. 

Trève de bla-bla, faites vous du bien aux yeux, ci-dessous : 

7 - Les Saiyens VS Broly 

À ranger sans le moindre doute dans les meilleures OAV consacrées à Dragon Ball, Broly Le Super Guerrier est un pan entier de l'histoire de Dragon Ball.  Mettant en scène le frêle Broly, guerrier de la légende Saiyen, ce petit film de 70 minutes est surtout l'occasion pour les Saiyens de combattre main dans la main, tous dans leur forme la plus classique. Au casting de cette baston monumentale : Vegeta dans son costume de Saiyen, Sangoku au top de sa forme, Trunks du futur dans son design le plus connu (qui croise son alter-ego bébé lors d'une scène d'embarquement mythique), Krilin, Sangohan adolescent et même... Oolong et Tortue Géniale

Reprenant des classiques de la narration de Dragon Ball (le voyage à travers la galaxie, l'héritage Saiyen, les blessures de l'enfance), ce classique hors-continuité est un monument pour de nombreux fans et adorateurs de Broly. Un indice pour les reconnaître ? Ce sont ceux qui ne jouent QUE ce dernier sur n'importe quel jeu Dragon Ball, de n'importe quelle génération. Et honnêtement, en voyant ça, on arrive presque à les comprendre...

Pour ceux qui en veulent plus, mais qui ne souhaitent pas pousser le vice aussi loin que Bio-Broly,  vous pouvez vous refaire le magnifique combat de Gohan plus vieux, face au Saiyen légendaire. Attention, un Krilin dans le costume de Piccolo s'est glissé ci-dessous : 

6 - Gotrunks VS Boo

Attention, ceci est beaucoup trop cool : 

Véritable second souffle d'une saga presque épuisante malgré son caractère ultra condensé, Gotrunks (ou Gotenks, pour les puristes) représente tout ce dont Akira Toriyama avait besoin. Passage de flambeau entre les surpuissants Goku & Vegeta à leurs enfants Trunks et Goten, la fusion des deux enfants est un monstre d'humour absurde, de techniques sorties d'on-ne-sait-où et de destruction d'échelle de puissance dans la gigantesque cosmologie Dragon Ball. D'ailleurs, plutôt que de choisir une scène en particulier, j'ai préféré m'appuyer sur deux moments forts :

• Gotrunks dans sa version classique face au premier (Majin) Boo :

• Et surtout : Gotrunks SSJ3 face au meilleur "Boo" qui soit, Super Buu :

5 - Goku & Piccolo VS Radditz

Symbole du virage à 90° pris par Dragon Ball lors de son arrivée sur Terre, Radditz représente le passage à l'âge adulte de Sangoku, aussi bien que la nouvelle thématique principale de la série : la famille. Frère d'un héros que l'on croyait connaître, celui-ci nous apprend que le véritable nom de Goku est Carott, qu'il vient d'une planète jadis surpuissante et que son destin n'est certainement pas de sauver la terre tous les 4 matins. S'en suit un combat phénoménal où se révèle Gohan, ainsi qu'un Piccolo coincé par ses convictions, amené à combattre aux côtés de son ex-rival.

Évidemment, toute la dimension du sacrifice de Sangoku au coeur de ce combat, victime consentante du Makankosappo de Piccolo, ne fera qu'ajouter un pan colossal à la mythologie Dragon Ball, débouchant sur la mythique attaque des Saiyens, l'entraînement de Gohan par Piccolo et la longue traversée du paradis de Goku. Mais tout ça ne répond pas à la seule vraie question : à quoi pourrait ressembler Radditz en SSJ3 ? Pourrait-il marcher sur ses cheveux ? 

Si l'on en croit ce fan-art, à ça : 

4 - Goku VS Paikuhan

(Mé)connu sous le nom de Pikkon chez nos cousins Américains, Paikuhan (ou Paul Kwan, pour les acharnés de la traduction Française) est un personnage aussi rare que précieux. Apparaissant dans l'épisode 195 de la série animée, Paikuhan est envoyé en enfer aux côtés de Goku pour remettre de l'ordre alors que le Commando Gyniu, Cell et d'autres vilains classiques s'amusent à y mettre le bazar. 

Évidemment, son apparition la plus marquante restera lors du film Fusion Reborn, mettant Goku et Vegeta aux prises avec le dénom Janemba. Il y a apparaît comme un personnage aussi caractériel que surpuissant et en profite pour se mettre sur la couenne avec le plus puissant des Saiyens, lors du tournoi de l'au-delà. 

Ah, et pour la petit anecdote, son nom signifie littéralement "Côte de porc au riz". Voilà voilà. 

3 - Goku VS Ten Shin Han

Avant de devenir l'ami de Goku et de "l'aider" dans ses combats à grand renfort de Kikohos un peu inutiles, Ten Shin Han était l'un des plus farouches adversaires de ce dernier, qu'il affronte à deux reprises lors des mythiques tournois de son enfance. Dans un premier temps, alors que l'on parle encore de Kid Goku, pendant l'avènement de la technique (largement reprise par la suite) qui permet aux héros de voler, alors que Sangoku se propulse avec son propre Kamehameha dans un dernier assaut victorieux. 

Mais ce qui nous intéresse d'avantage aujourd'hui, c'est le deuxième affrontement qui oppose le mari de ChiChi au mari de Chaozu, lors de leur adolescences respectives, où Akira Toriyama va faire montre de tout son talent en inventant des techniques plus marquantes les unes que les autres le temps d'un court combat. Plus conscient de sa force que jamais, Goku se bat alors mains et pieds nus, porté par une confiance sans égale, qui lui permettra de venir à bout d'un Ten Shin Han démultiplié, qui vit ici sa dernière heure de gloire avant de voir les Saiyens prendre le pouvoir sur l'impitoyable hiérarchie pyramidale de Dragon Ball.

2 - Gohan VS Cell

Si j'ai osé l'affront "d'oublier" volontairement Freezer dans ce Top 10, il m'était impossible de passer à côté de l'un de vos moments préférés de la saga si l'on en croit vos commentaires sur le concours facebook : la transformation de Gohan en SSJ2 face à ce diable de Cell

Née dans la douleur (la perte de C-16), cette version surpuissante du Super Saiyen atteint dans un premier temps Gohan, avant de se répandre comme une traînée de poudre dans l'arc suivant ce passage inoubliable. Design aux petits oignons, dernière attaque désespérée, arrogance mal placée et réunion au sommet des meilleurs guerriers de la galaxie Dragon Ball, cette scène (et ce combat, de manière plus générale) ont suffi à beaucoup pour pardonner les quelques errements de la saga Cell en termes de rythme. Et comme il ne se savoure que dans son intégralité, installez-vous et rêvez le temps d'une heure et cinquante minutes : 

Pour le plaisir des yeux : 

1 - Goku VS Majin Vegeta

Difficile de trouver les mots pour vous parler du plus grand sommet de Dragon Ball à mes yeux, malgré son caractère presque anecdotique aux yeux de l'arc dans lequel il se trouve. Goku VS Majin Vegeta représente l'apogée de la dualité qui lie les deux Saiyens, avec un Goku qui, pour la première, va découvrir le mensonge pour ne pas blesser son adversaire, et un Vegeta qui troquera son honneur face à des méthodes discutables pour atteindre un sommet de puissance qu'il pense être le seul à maitriser.

En résulte un duel qui va bien plus loin que les mandales cosmiques que se distribuent les meilleurs ennemis de toujours, et qui va transcender leur relation jusqu'à la fin de la série, où Vegeta avoue non sans mal que "Carott est le #1". 

Trève de bla-bla, le chef d'oeuvre se trouve ci-dessous :

Auteurs & Mots clés
les dernières news
les dernières critiques
Vous êtes certain de vouloir supprimer ce commentaire ?