Evenement > Critical hit : quand les filles font la misère aux tortionnaires d'animaux

Critical hit : quand les filles font la misère aux tortionnaires d'animaux

Comics Le 07 aout
0
par LiseF
Critical hit : quand les filles font la misère aux tortionnaires d'animaux

Il fait beau, le soleil brille et les rues se vident. Tout est calme est paisible... Oui mais moi j'ai envie D'ACTION ! Et ça tombe bien parce que je n'avais pas encore eu le temps de lire Critical Hit chez Glénat comics, scénarisé par Matt Miner et dessiné par Jonathan Brandon Sawyer. Et pas de doute, j'ai été servie ! Laissez-moi vous parler un peu plus de cette bande de filles vénères qui n'ont pas l'intention de rester chez elles faire du tricot...

Le militantisme façon explosions et battes de base-ball

On suit l'histoire de Sarah et Jeanette, deux jeunes femmes très préoccupées par la cause animale. Mais faire signer des pétitions dans la rue et partir à la chasse aux dons, ce n'est pas dans leurs méthodes : elles, elles préfèrent la manière forte ! L'album, qui est un one-shot, s'ouvre sur une opération coup de poing entrepris par les filles. Avec d'autres membres de leur groupe, elles ont décidé de faire la misère à une bande de chasseurs partis flinguer du chevreuil. Et pour ça, quoi de mieux que de s'en prendre à leurs pick-ups ?

Pas de doute, ces actions coup de poing ont quelque chose de cathartique pour les deux filles. Aucune des deux n'a vraiment eu de chance : Jeanette avait un père alcoolique, qui devenait violent lorsqu'il buvait. Sarah était mariée à un homme qui la battait et frappait aussi son chien adoré. Pas de doute, Critical Hit a un côté résolument féministe : en combattant la barbarie humaine c'est aussi à la mysoginie que nos deux militantes s'attaquent d'une certaine façon. Même s'il y a aussi des femmes du côté des méchants !

Un scénario à base de sauts dans le temps

Dès le départ, Critical Hit surprend par sa narration : Matt Miner nous invite à faire connaissance avec les personnages en utilisant régulièrement des ellipses. L'action principale se passe au coeur d'une forêt alors que Sarah et Jeanette se sont fait capturer par une bande de chasseurs cinglés, furieux qu'elles aient détruits leurs pick-ups. Mais le récit va nous emmener plus tôt dans l'histoire des deux filles, et en découvrant leur passé on comprend mieux les motivations qui les animent. De fait, chaque ellipse va débuter à un moment critique, tendu.

À mon sens ce type de narration n'est pas l'idéal pour cette histoire. Cette façon de maintenir la tension en coupant une scène à son moment le plus tendu marche une fois, mais pas dix : au bout d'un moment ce ressort est un peu fatiguant et nous coupe dans notre lecture. De plus, on peut avoir tendance à se perdre dans les temporalités, même si elles sont bien sûr précisées (deux ans plus tôt, une semaine plus tôt, deux heures plus tôt..).

En fait, pour moi ce type de narration n'était pas nécessaire. Le pitch de base et les personnages de Sarah et Jeanette sont suffisament accrocheur pour ne pas avoir à en rajouter côté originalité. Même si ce que font les deux filles est illégal, il y a un côté satisfaisant à les regarder libérer des pitbulls piégés dans une affaire de combats de chiens et crever des pneus de pick-ups hyper polluants. Ajoutez à ça le trait vraiment plaisant de Jonathan Brandon Sawyer et vous avez le combo gagnant : l'artiste est vraiment doué dans l'art de représenter des personnages expressifs, auxquels on va très vite s'attacher. On aurait même envie de découvrir d'autres aventures des deux filles, surtout que ce one shot se termine avec une fin ouverte !

Certes, Critical Hit n'est pas parfait : sa narration pourra lasser certains lecteurs, mais ce serait dommage de s'arrêter à ça. Matt Miner et Jonathan Brandon Sawyer nous racontent un duo pétri par le désir de vengeance, à la fois attachant et discutable, dont les motivations parleront à beaucoup de monde. L'album est disponible chez Glénat comics.

Auteurs & Mots clés
les dernières news
les dernières critiques
Vous êtes certain de vouloir supprimer ce commentaire ?