Evenement > Fanzine, auto-édition et autres histoires #3 : Chevrette 1

Fanzine, auto-édition et autres histoires #3 : Chevrette 1

Franco-belge Le 12 jan 2014
0
par Elsa
Fanzine, auto-édition et autres histoires #3 : Chevrette 1

Elosterv mêle habilement le très trash au très mignon dans des strips savoureux, dès lors que l'on aime l'humour noir. Organes en tous genres, enfants mignons mais pas que, animaux morts, monstres, relations amoureuses et sexualité, chèvres et poissons sont au menu de son blog et de son tumblr, ce qui fait tout de même un très chouette programme. 

Elle vient tout juste de sortir son premier fanzine, sobrement intitulé Chevrette. Un 32 pages en noir et blanc où elle a invité plein d'artistes qu'elle aime bien à imaginer une illustration, un strip ou un texte sur le thème, pour cette première, des boyaux.

Chevrette est drôle, pas mal barré, et à réserver tout de même à un public averti.

Elosterv vous en dit un peu plus sur son fanzine.

 

Peux-tu nous parler de Chevrette, et de ce premier numéro?

J'ai appelé ce fanzine Chevrette, la levrette avec une chèvre (d'ailleurs l'imprimeur à fait une drôle de tête en découvrant la couverture) parce que j'aime beaucoup les chèvres et aussi la levrette.

Le premier numéro à pour thème : Les boyaux.

Qu'est-ce qui t'as donné envie de faire ce fanzine?

Quand on produit quelque chose d'artistique, que ça soit de la peinture, du dessin, de la musique ou du modelage d'insectes, on a envie de voir notre travail se matérialiser. Ça peut être la forme d'une expo, d'une autoproduction quelconque ou d'un modelage d'insecte.

Avant d'éventuellement devenir un auteur reconnu et de vivre de son dessin, on commence par les collectifs et les autoproductions, l'important est de pouvoir tenir entre ses mains le fruit de son travail. (Ou son modelage d'insecte)

Ca fait longtemps que tu voulais faire un Fanzine?

L'idée m'est venue cet été. J'avais déjà participé à des fanzines, et publié une histoire de 24 pages sous cette forme. Là je voulais faire mon premier fanzine collectif. Entre l'idée et le moment où je me suis attaquée à la mise en page, il s'est écoulé pas mal de temps. Mais une fois les mains dedans, la réalisation a été vraiment rapide. Donc pour le numéro 2 ça devrait aller encore plus vite.

Comment s'est passée la construction de ce numéro 1?

J'en ai d'abord parlé avec certains auteurs que je voulais voir dans Chevrette, j'ai lancé le thème et les premiers à s'être montrés intéressés étaient Olivier Texier (qui adore les boyaux) et Thomas Broquet (Bathroom Quest, qui publie avec Gad et Mandrill Johnson sur Glory Owl) dont j'apprécie beaucoup le travail et dont je voudrais voir le travail publié partout parce que c'est tout ce qu'on peut souhaiter aux gens talentueux. Une fois les premières pages dessinées, c'était moins compliqué de motiver les autres. 

Pourquoi devrait-on absolument découvrir Chevrette?

- Parce que c'est une petite vitrine sur le travail de tout un tas de gens très fort.

- Parce que si vous aimez rire, c'est drôle.

- Parce que ça fait de la lecture à pas cher.

- Parce que si vous connaissez déjà certains des auteurs présents, c'est l'occasion de découvrir des illustrations et des histoires inédites de ceux ci.

A part le tien, quels sont les Fanzines que tu aimes beaucoup?

- Monster Maloke, dirigé par Tarmasz, un Fanzine d'illustration surtout.

- Le Loyer, dirigé par Félix Laurent et les éditions Jean-Guichon.

Et, se situant à la limite entre fanzine et édition indépendante, (puisqu'on quitte un peu les moyens de production artisanaux qui font la caractéristique du fanzine mais qu'on reste dans un contenu souvent difficilement publiable ailleurs):

- Laudanum de Gad.

- La cacahuète, de Geoffroy Monde et Jessica Garcia des éditions Le Flan.

 

Chevrette est vendu 3 euros. Il est disponible sur Rennes, mais également par correspondance et pendant le festival d'Angoulême. Toutes les infos sont sur le blog d'Elosterv.

galerie photo Auteurs & Mots clés
les dernières news
les dernières critiques
Vous êtes certain de vouloir supprimer ce commentaire ?