Evenement > Jakob Kayne : suivez les aventures palpitantes du mange-mémoire

Jakob Kayne : suivez les aventures palpitantes du mange-mémoire

Franco-belge Le 05 fev
0
par LiseF
Jakob Kayne : suivez les aventures palpitantes du mange-mémoire

Voilà un moment que j'attendais la sortie de Jakob Kayne : on vous en avait parlé en janvier à l'occasion de la publication de la preview de l'album. Pour ma part, je connaissais déjà un peu le travail du scénariste Sylvain Runberg que j'avais découvert sur le très pop Sukeban Turbo. Ici l'auteur change de registre, et c'est tout aussi réussi. Aux côtés de Guerrero au dessin, il nous propose de découvrir l'histoire d'un homme au visage oubliable...

Piégés dans La Isabela

L'histoire se déroule sur fond de siège : La Isabela, une ville gouvernée d'une main de fer par le cardinal Torquemada, terrible seigneur de l'inquisition, est assiégée par les Omeykhims. Ce peuple de puissants guerriers en veut au fameux trésor de La Isabela, mais les remparts de la ville sont réputés inviolables et voilà bien des jours que le combat s'éternise. Pourtant l'inquisition a un point faible : dans la ville fortifiée, une épidémie de choléra fait rage et le cardinal refuse qu'on soigne les malades, convaincu qu'il s'agit d'une punition divine.

Au milieu de cet enfer, nous rencontrons Jakob Kayne, l'un des derniers alchimistes-guérisseurs. Il ne joue aucun rôle dans ce conflit mais est là pour une raison bien particulière : on a fait appel à lui pour sauver Victoria Marcheda, une jeune femme malade, et l'escorter elle et sa famille à l'extérieur des remparts.

Mais les connaissances en médecine de Jakob Kayne ne sont pas les seules raisons qui font de lui le sauveteur idéal. Notre héros est atteint d'un pouvoir qui pourrait aussi bien être qualifié de malédiction : personne ne peut se souvenir de son visage. Ainsi, il peut tabasser un garde ennemi et s'enfuir aussitôt, puis le recroiser quelques minutes plus tard sans danger. Un don qui va bien l'aider dans cette situation compliquée...

Un héros sauveteur

Ce n'est là qu'une partie du pitch de cette nouvelle série. Sylvain Runberg a su construire un univers captivant, mis en beauté par le trait de Guerrero. Dans ce premier tome on n'a qu'un aperçu de l'histoire notamment des alchimistes-guérisseurs, ce peuple dont il ne reste que deux personnes, notre héros et son frère. Ces deux-là fonctionnent en binôme, le premier se rendant sur place et menant les combats, le second, aveugle, s'occupant des préparations. Et c'est aussi grâce à sa cécité que le frère de Jakob Kayne n'est pas impacté par son pouvoir de "mange-mémoire". Tout se goupille bien, non ? C'est exactement le sentiment que j'ai eu en lisant ce premier tome. L'histoire s'écoule avec aisance, et reste captivante sans user d'un rythme trop soutenu.

Ce qui m'a plus aussi, c'est la mentalité de Jakob Kayne. Lui et son frère viennent en aide aux gens qui en ont vraiment besoin, ils sont un peu les ambulanciers de cet univers (sauf que les ambulanciers ne distribuent pas des patates). C'est assez rare dans la BD de tomber sur des héros vraiment altruistes, et c'est le cas ici. Bien sûr, on découvre au fil de l'histoire que cet altruisme a des limites, mais ça aide à s'attacher au personnage. Ce premier tome se termine sur un coup de théâtre un peu frustrant, qui met nos deux personnages face à leurs contradictions, et qui donne d'autant plus envie de lire la suite.

Envie de plonger dans un univers à la fois palpitant et bien pensé ? Tentez Jakob Kayne ! Cette nouvelle série prend un joli départ, sublimé par une très chouette édition avec une couverture dorée du plus bel effet. Le premier volume est disponible chez Le Lombard au prix de 14,45 euros.

Auteurs & Mots clés
les dernières news
les dernières critiques
Vous êtes certain de vouloir supprimer ce commentaire ?