Evenement > Notes tome 11 de Boulet classé en tête des ventes : recette d'un succès

Notes tome 11 de Boulet classé en tête des ventes : recette d'un succès

Franco-belge Le 04 juin
0
par LiseF
Notes tome 11 de Boulet classé en tête des ventes : recette d'un succès

Le 16 mai dernier sortait chez Delcourt le onzième tome de Notes, par Boulet. Pour ceux qui ne connaîtraient pas l'auteur (mais où étiez-vous ces dix dernières années ?), Notes est une série de recueils comportant les différentes BD publiées sur son blog, Bouletcorp.

Chaque tome suit le même modèle : sur la couverture on voit l'auteur, de dos, face à un monde de plus en plus fantaisiste au fil des volumes. Au dos, un mur où des personnages laissent des petits mots, à l'image des traditionnelles sections commentaires des blogs. À l'intérieur, une série de notes pré-publiées sur internet, et reliées par du contenu exclusif, qui sert de fil rouge à l'album.

Une recette, toujours la même, utilisée depuis onze tomes et qui a fait ses preuves : dans la semaine du 14 au 20 mai, ce nouveau volume se classait en tête des BD les plus vendues devant The End, de Zep.

Un style toujours renouvelé

Ce succès s'explique bien sûr dans un premier temps par le talent de l'auteur : depuis la publication du premier tome en 2008, il n'a cessé de se renouveler. Il est amusant de relire aujourd'hui le premier volume et de voir combien le trait de Boulet était différent et sa façon de se représenter également. Mais le fond aussi, a beaucoup changé : au début, l'artiste nous proposait des anecdotes du quotidien racontées de manière marrante, qui aurait fait pouffer les plus impassibles.

Extrait de Notes tome 1

Plus le temps passe et plus les sujets traités par l'auteur sont complexes : il s'interroge sur l'existence, l'univers, il fait même dans la vulgarisation scientifique, un thème qui lui tient à coeur puisque c'est le principe de la collection Octopus qu'il a co-créée chez Delcourt. Dans ce onzième tome le fil rouge tourne autour de notre perception de l'existence et de la réception des informations par notre cerveau. Mais une chose ne change pas : c'est toujours aussi drôle !

Les lecteurs d'internet, un public fidèle

Il est intéressant également de se questionner sur le contexte de publication de cette série. En effet, une bonne partie de chaque album est disponible gratuitement en ligne. L'observateur terre-à-terre dira : pourquoi acheter une BD qu'on peut lire gratuitement ? En fait, le lecteur d'internet n'est pas aussi radin qu'on se l'imagine.

L'histoire de Maliki est un bon exemple : les aventures de la jeune fille aux cheveux roses sont publiées gratuitement en ligne depuis des années. Du coup, quand en 2016 les auteurs décident de se lancer sur Tipeee pour mieux vivre de leur passion, le succès est au rendez-vous. Ils ont bichonné leur lectorat depuis des années, et ça a payé !

La situation est un peu similaire pour Boulet : l'auteur s'est fait un nom sur internet. Tout le monde peut lire ses planches et apprécier son travail. Alors quand il est question de les acheter en version papier, avec en plus du contenu inédit, ça se bouscule dans les librairies.

Le pin's Chalicorne, le détail qui va bien

Et puis il y a toute une culture et une communauté autour de Notes. Cette année Boulet et Delcourt ont décidé d'offrir aux acquéreurs de la BD un pin's Chalicorne de toute beauté, reprenant le style graphique de la couverture de ce nouveau tome (dans la limite des stocks disponibles, donc moi quand je suis allée le chercher il était déjà trop tard).

Une initiative sympa et intelligente : de nombreux lecteurs se sont pris en photo avec leur pin's et l'ont partagé sur les réseaux sociaux, créant un engouement contagieux et participant ainsi à la communication de l'ouvrage. 

Ce nouveau tome est donc couronné de succès, et il le mérite : l'album est drôle, le dessin est de qualité et comme on dit sur internet, "sa fé réfléchir". Notes tome 11 est toujours disponible (mais sans le pin's) chez Delcourt au prix de 19 euros !

Auteurs & Mots clés
les dernières news
les dernières critiques
Vous êtes certain de vouloir supprimer ce commentaire ?