Evenement > Plongez dans le monde fou et coloré d'Ultralazer

Plongez dans le monde fou et coloré d'Ultralazer

Franco-belge Le 24 mars
0
par LiseF
Plongez dans le monde fou et coloré d'Ultralazer

En 2014, le collectif l'Encre Blanche démarrait sur Ulule le projet Katarakt, un album de BD collectif aux styles aussi diversifiés que colorés. Cinq ans plus tard nous retrouvons deux membres du groupe, Maxence Henry et Yvan Duque, accompagnés de Pauline Giraud, sur une seule et même histoire : Ultralazer...

Une planète en danger

Dans Ultralazer on suit l'histoire de Horb, un petit garçon qui a la lourde tâche de gardien du roi des bêtes. Chaque jours, il doit apporter à manger au Roi, celui qui est garant de l'équilibre de la nature sur la verdoyante planète Topoï. Hé oui parce que si cet écosystème est aussi riche est développé, c'est parce qu'il est régi par des lois précises, qui ne sauraient être bafouées. Un seul rouage dans la machine et c'est tout l'équilibre qui pourrait s'effondrer...

Et vous vous doutez bien qu'un grain de sable va venir perturber tout ça. Ou plutôt une GROSSE ARMÉE. Alors que Horb est en mission dans la montagne avec Bouko son fidèle destrier et Kabiyo l'homme-grenouille un peu collant, un tremblement de terre secoue Topoï. Quand la fine équipe retourne au village, elle réalise que celui-ci a été pris d'assaut par une armée d'hommes-oiseaux cruels. Ils en veulent au roi des bêtes ! Ni une ni deux, Horb s'échappe avec la créature. Commence alors une vraie course-poursuite à travers Topoï... Et contre la montre, car sans le roi des bêtes, l'écosystème de la planète n'en a plus pour longtemps.

Un univers entier à découvrir

Cette fuite, elle va être bien pratique pour le développement de l'univers : en s'enfuyant à travers les régions de Topoï, notre bande de héros permet aux lecteurs de découvrir la diversité de ce monde créé par Maxence Henry, Yvan Duque et Pauline Giraud. On sent que c'était la volonté du trio : dès l'ouverture de l'album, une très belle double-page fait le point sur Topoï. Sa population, sa faune et sa flore, son âge... Graphiquement, cette introduction fait beaucoup penser à Katarakt. Par la suite, nous allons découvrir au fil de l'histoire les différents villages, les populations bariolées, les arbres-parapluies ou encore les gemmes magiques de la planète.

C'est surtout dans ses décors qu'Ultralazer nous en met plein les yeux. Le trio n'hésite pas à nous dévoiler son univers dans des pleines pages impressionnantes, qu'on aimerait pouvoir accrocher au mur. J'ai été un peu moins touchée par le design des personnages, qui semble moins travaillé que les décors. Côté inspirations, on ressent un vibrant hommage notamment aux univers de Ghibli, et plus précisément à Princesse Monoké avec son message écologique et son dieu de la nature à la fois grand et fragile.

Amateurs de beaux univers, plongez dans Ultralazer : le trio nous propose de découvrir une planète magique et fascinante, à sauver à tout prix ! L'album est disponible chez Delcourt au prix de 19 euros.

Auteurs & Mots clés
les dernières news
les dernières critiques
Vous êtes certain de vouloir supprimer ce commentaire ?