Evenement > Roulez jeunesse — Plongez dans l'univers fabuleux de La Boîte à Musique

Roulez jeunesse — Plongez dans l'univers fabuleux de La Boîte à Musique

Franco-belge Le 20 juin 2018
0
par LiseF
Roulez jeunesse — Plongez dans l'univers fabuleux de La Boîte à Musique

Nous sommes de retour avec une nouvelle critique de BD jeunesse en ce mercredi ensoleillé ! À la fin de l'année 2017, je vous présentais cinq BD à guetter en 2018. Et dans le tas il y avait La Boîte à Musique, un titre jeunesse hyper prometteur chez Dupuis.

Le mois de janvier étant chaque année riche en grosses sorties, ce premier tome m'avait un peu filé entre les doigts et je n'avais pas eu l'occasion de vous en parler. Mais maintenant que l'été arrive et que le rythme des sorties ralentit, j'ai enfin eu l'occasion de le lire et bon sang : heureusement ! Ce premier tome est scénarisé par Carbone et dessiné par Gijé.

Tout un monde miniature

On suit l'histoire de Nola, une fillette dont la mère est morte il y a peu de temps. Notre héroïne broie du noir d'autant plus qu'aujourd'hui, c'est son anniversaire. Son père va lui offrir un cadeau précieux : une boîte à musique qui appartenait à sa mère, Annah. Alors qu'elle file dans sa chambre pour l'actionner, Nola réalise qu'une muniscule personne lui fait signe à l'intérieur de la boîte. En tournant la clef, elle se miniaturise et parvient à entrer dans le boîtier. À l'intérieur, c'est tout un monde qui s'offre à elle !

Ce monde s'appelle Pandorient et s'il parait fabuleux au premier abord, il a aussi ses parts d'ombres. La fille qui lui a fait signe l'a appelée à l'aide car sa mère est terriblement malade. En venant à son secours, Nola réalise que les gens de Pandorient ne sont pas tous amicaux, et qu'il s'y passe de drôles de choses...

Une aventure salvatrice pour Nola

C'est peu de le dire, avant d'entrer dans la boîte à musique, Nola vit une sale période. Elle a beau être soutenue par son père, elle souffre de la disparition de sa mère. Dans les moments difficile, on rêve d'une évasion, de quelque chose de complétement nouveau qui nous permettra de penser complétement à autre chose. Et pour notre héroïne, la boîte à musique tombe à pic. Carbone et Gijé ne versent jamais dans le pathos dans ce premier tome. Les sentiments de Nola sont légitimes et on s'attache tout de suite à cette aventurière en herbe partie chasser les idées noires.

Si le concept est sympathique est intéressant, il n'est pas hyper novateur mais quand même prenant. Le dessin par contre est tout simplement à couper le souffle. Les couleurs participent à l'ambiance fantastique de Pandorien, et les graphismes sont vraiment jolis. Le travail au niveau de la composition également est très chouette : on sent que l'artiste s'est fait plaisir avec de grandes cases très travaillées.

La boîte à musique est une BD qui, derrière une thématique fantastique, traite du sujet difficile qu'est la perte d'un être cher. Le sujet est habilement amené et ne rend pas non plus ce premier tome larmoyant. Au contraire : à la fin de ce volume on a envie de retrouver Nola et de retourner dans le monde magique de Pandorient. La BD est disponible au prix de 12 euros chez Dupuis !

Auteurs & Mots clés
les dernières news
les dernières critiques
Vous êtes certain de vouloir supprimer ce commentaire ?