Evenement > Aggretsuko, la série animée Netflix délirante à base de panda roux et de death metal

Aggretsuko, la série animée Netflix délirante à base de panda roux et de death metal

Général Le 02 mai
1
par LiseF
Aggretsuko, la série animée Netflix délirante à base de panda roux et de death metal

Netflix enrichit beaucoup son offre en séries animées ces derniers temps. Je vous parlais avec passion d'Avatar le dernier maître de l'air qui est disponible depuis quelques semaines, et lundi Over the Garden Wall arrivait sur le service de vidéo à la demande. Vous pensez peut-être que ces programmes sont plutôt réservés à un public jeunesse. Et ça tombe bien, parce que c'est une série animée plutôt destinée aux adultes qui est arrivée sur Netflix : Aggretsuko ! Et en toute modestie je me permets d'affirmer que c'est de la balle.

Aggretsuko se déroule à Tokyo : les personnages sont des animaux anthropomorphisés et notre héroïne, Retsuko, est une petite panda rousse mignonne comme tout. Comptable dans une grande entreprise, son bon caractère fait d'elle une vraie tête de turc. Elle est constamment prise à partie par ses supérieurs, qui lui mettent un maximum de travail sur le dos parce qu'elle ne proteste pas. Mais Retsuko a un secret : elle adore LE DEATH METAL ! Son micro toujours caché dans son sac, elle s'adonne en secret à sa passion pour évacuer ses frustrations.

Si je suis férue de séries d'animation, celle-ci ne m'attirait pas trop au départ. Il faut dire que le pitch est un peu tiré par les cheveux : un panda roux comptable fan de métal, présenté comme ça, ça semble vraiment bizarre. Par pure curiosité j'ai lancé le premier épisode... et j'ai tout dévoré. Derrière son concept hyper surprenant, Aggretsuko cache de vraies problématiques. Retsuko est une demoiselle de 25 ans qui est sensé avoir trouvé sa place dans cette grosse entreprise. Mais la vérité n'est pas aussi simple puisqu'au fond, et sans surprise, elle s'ennuie. Elle n'est pas assez payée, vit dans un studio minuscule, peine à s'imposer face aux autres et se fait maltraiter par ses supérieurs.

Des situations dans lesquelles beaucoup de personnes de son âge se retrouveront. Au fil des dix épisodes, Retsuko se lance des défis pour rendre sa vie meilleure et sortir du cercle vicieux dans lequel elle s'est enfermée. Des situations drôlement réelles pour un monde peuplé d'animaux anthropomorphisés !

Ne vous méprenez pas : la série est quand même bien fun. Quand elle se met en colère, Retsuko a viscéralement besoin de hurler dans un micro pour se défouler. Elle change alors complétement, prenant presque l'apparence d'un alter égo... Mais toujours en cachette pour sauver les apparences. En un sens, le pitch m'a un peu fait penser à celui de Otaku Otaku, où l'héroïne Narumi adore les mangas et les jeux vidéo, mais tient à tout prix à ce qu'aucun de ses collègues de travail ne soit au courant. Dans les deux cas on retrouve la nécessité de faire bonne figure dans une société ultra-normée, quitte à oublier qui on est...

Aggretsuko est disponible sur Netflix ! Vous avez déjà vu la série ? N'hésitez pas à nous dire ce que vous en avez pensé en commentaire !

Auteurs & Mots clés
les dernières news
les dernières critiques
Vous êtes certain de vouloir supprimer ce commentaire ?