Evenement > Angoulême 2020 : trois expositions à visiter absolument

Angoulême 2020 : trois expositions à visiter absolument

Général Le 29 jan 2020
0
par LiseF
Angoulême 2020 : trois expositions à visiter absolument

Le festival de BD d'Angoulême démarre demain ! Vous le savez, on vous a promis un programme chargé avec des podcasts, des articles, une couverture sur les réseaux sociaux... Et ça commence tout de suite avec une petite sélection d'expositions à découvrir. Ce mercredi, j'ai pu visiter différentes expos prévues dans le cadre du festival, et je vous présente ici mes trois préférées, qui sont selon moi à ne pas louper.

Gunnm, l'ange mécanique

Mon premier arrêt est évidemment pour l'Espace Franquin où est mise en place l'exposition consacrée au travail de Yukito Kishiro. Intitulée Gunnm, l'ange mécanique, elle est surtout centrée sur sa série phare et sur le personnage de Gally, poupée de métal dont le corps se construit et se déconstruit, et dont l'esprit neuf découvre le monde avec des yeux d'enfants. Les visiteurs pourront admirer des planches originales de l'artiste qui permettent de pleinement apprécier le travail sur les trames notamment. Des planches en couleurs sont aussi présentées, le tout étant décomposé en thématiques telles que les combats, le corps, le ciel, pour mieux comprendre la démarche artistique de l'artiste.

Folklorique enfance, fantastique enfance

Direction le quartier jeunesse pour Folklorique enfance, fantastique enfance. Cette exposition s'articule autour de quatre oeuvres : Yakari, Hilda, Petit Vampire et Naruto. Leur point commun ? Elles reprennent toutes des mythes et légendes pour s'adresser au jeune public. Chaque titre a droit à sa salle dédiée, dans des scénographies qui nous plongent entièrement dans l'univers de chaque BD. On apprend ainsi plein de choses sur les légendes amérindiennes avec Yakari, la multitude d'inspirations (allant du folklore scandinave à l'imaginaire japonais en passant par les légendes anglaises) d'Hilda ou encore le rapport entre Naruto et les différentes religions d'Asie. Cette exposition est passionnante et hyper documentée, peut-être un peu trop en revanche pour les plus jeunes. J'ai été particulièrement fascinée par la salle consacrée à Hilda, dont je n'avais pas identifié toutes les références en lisant la BD et en découvrant la série.

Lewis Trondheim fait des histoires

La troisième exposition ne fait pas partie uniquement de la programmation du FIBD, vous pourrez donc la voir même si vous allez à Angoulême plus tard. Lewis Trondheim fait des histoires est une rétrospective de la carrière de l'auteur de Lapinot et Donjon, grand prix du festival en 2006 et créateur de sa fameuse mascotte féline. Lewis Trondheim s'est activement impliqué dans la création de l'expo : directement sur les murs, l'avatar-perruche de l'auteur commente les dessins présentés. Une mini-maison est consacrée à Lapinot, où les visiteurs peuvent découvrir les pages originales des Herbes folles publiées au préalable sur instagram. Dans le cadre de l'expo, l'auteur avoue enfin qu'il est Frantico, le mystérieux personnage apparu à l'âge d'or des blogs BD.... et dévoile même le manuscrit du blog ! L'expo est en place jusqu'au 10 mai 2020 au Musée de la BD.

Ce n'est qu'une partie des nombreuses expositions à découvrir au cours du festival, qui se tiendra de demain jusqu'à ce dimanche. Et vous, quelles sont les expos qui vous intéressent le plus ?

Auteurs & Mots clés
les dernières news
les dernières critiques
Vous êtes certain de vouloir supprimer ce commentaire ?