Evenement > Luttez contre le Blue Monday avec ces trois BD anti-déprime

Luttez contre le Blue Monday avec ces trois BD anti-déprime

Général Le 15 jan 2018
0
par LiseF
Luttez contre le Blue Monday avec ces trois BD anti-déprime

Ce matin, votre réveil a probablement sonné quatre fois avant que vous parveniez enfin à vous lever. L'air extérieur était probablement beaucoup trop froid, votre cerveau pèse sûrement trop lourd dans votre boîte crânienne et même un bon café n'arrive pas à vous sortir de votre torpeur. C'est normal : aujourd'hui, c'est le Blue Monday ! Autrement dit, le jour le plus déprimant de l'année.

Inutile de s'emballer, le Blue Monday n'est pas né d'une étude scientifique fiable, mais d'une opération marketing très bien ficelée. Il n'empêche que ce jour a de quoi être déprimant : Noël est derrière nous et les prochaines vacances sont encore très loin, la paye n'arrive pas avant deux semaines, il fait un froid de canard, et EN PLUS on est lundi, un jour qui devrait définitivement être rayé des calendriers.

Allez, séchez-moi ces larmes : dans les meilleurs comme dans les pires moments, il y a toujours la BD ! Pour exorciser la déprime du Blue Monday, je vous ai sélectionné une BD franco-belge, un manga et un comics à dévorer pour retrouver le sourire !

Appartement 44

On attaque avec un manga... français ! Hé oui, parce que je considère que les français aussi peuvent écrire des mangas et si vous êtes pas contents, bah c'est pareil. Appartement 44 nous raconte l'histoire de Coco, Mick, Gigi et Jon, trois colocs dans un appartement à Paris. Chacun a sa petite personnalité, ses passions et son caractère bien à lui. La vie s'organise, les relations se nouent, mais une nouvelle vient bouleverser la routine naissante du quatuor : l'un d'eux est... Un extraterrestre ! Tout a long des quatre tomes, les lecteurs vont aller de pronostics en pronostics, guidés par les quelques indices semés par l'auteur, Dara.

Appartement 44 c'est l'histoire rocambolesque de trois personnages hyper attachants, saupoudrée d'un fantastique absurdement drôle. On rigole, on enquête, on s'étonne... Et c'est un bonheur de suivre les tribulations de la coloc à travers les saisons. La cerise sur le gâteau, c'est que la série est dispo dans une intégrale au prix de 15 euros chez Ankama. Une bonne excuse pour se planquer sous la couette et lire toute la soirée !  

Lou !

Ah, Lou... Vous savez, je dois lutter pour ne pas mettre cette série dans toutes mes sélections. Mais je n'y peux rien, cette série de Julien Neel est ma chouchoute ! On y suit les aventures de Lou et de sa mère, dans leur petit appartement tout coloré au sommet d'un immeuble un peu cabossé. Les premiers tomes sont tranquilles, ils nous racontent les histoires d'une jeune adolescente qui navigue entre les peines de coeur et les interrogations existentielles. Et puis par la suite, de gros cristaux roses popent partout et les gens deviennent de plus en plus étranges.

Lou c'est un univers coloré, à la fois fou et doux. C'est toute une galerie de personnages de plus en plus étranges, du petit copain de sa mère habillé d'un gilet en peau de mouton au type déguisé en grappe de raisin. Ne soyez pas trop pressés pour découvrir la suite, puisque celle-ci est prévue normalement pour le mois de novembre prochain. En attendant vous avez déjà sept tomes à dévorer, et aussi le film qui est un vrai bijou, l'une des rares adaptations de BD réussie.

Little Gotham

On termine comme promis avec un comics ! L'univers de Gotham est souvent sombre, avec ses meurtres atroces, ses ruelles sombres et ses vilains aux tristes desseins. Little Gotham est donc plutôt étonnant, mais dans le bon sens du terme ! Au travers d'une série d'histoires, on suit les tribulations de différents personnages de l'univers Batman. Chaque histoire est égale à une fête de l'année : on découvre donc une aventure pour la Saint-Valentin, pour Noël, le Nouvel an, la Saint Patrick...

Au moment de sa sortie, Little Gotham m'avait permis de découvrir le trait génialissime de Dustin N'guyen, et sa colorisation inimitable à l'aquarelle. Un style qui est parfaitement adapté à ces histoires pleines de gags et de légèreté. Par la suite, je l'ai retrouvé avec plaisir dans Descender. Cette BD est tour à tour drôle et attendrissante, et en plus il y a de quoi lire puisqu'elle se compose de 240 pages.

Voilà, vous n'avez plus qu'à faire votre choix ! Accrochez-vous et dites-vous bien que mardi n'est pas loin !

Auteurs & Mots clés
les dernières news
les dernières critiques
Vous êtes certain de vouloir supprimer ce commentaire ?