Evenement > Notre sélection de bandes dessinées pour frissonner à Halloween

Notre sélection de bandes dessinées pour frissonner à Halloween

Général Le 31 oct 2017
2
par LiseF
Notre sélection de bandes dessinées pour frissonner à Halloween

Ça y est, Halloween est arrivé ! Pour ce soir, vous avez peut-être prévu de mater des films qui font peur entre potes, de faire la tournée des paliers de portes (on juge pas), ou encore de vous empiffrer de bonbons. Et si vous lisiez des BD ? Dans le neuvième art aussi, le genre horrifique est bien représenté. À l'occasion d'Halloween, découvrez notre sélection de BD pour frissonner : qu'elles soient gores, angoissantes, glauques ou juste étonnantes !

Courtney Crumrin, la petite princesse d'Halloween

On attaque avec du soft : Courtney Crumrin n'est pas terrifiant à proprement parler, mais s'inscrit à merveille dans l'ambiance d'Halloween. Ce comicbook de Taid Naifeh raconte l'histoire d'une fillette qui emménage dans la grande maison de son oncle, un homme inquiétant et très intrigant. Alors qu'elle prend peu à peu conscience des activités occultes de l'homme, elle réalise que tout un monde souterrain existe, celui des créatures de la nuit. Au lieu de s'effrayer, Courtney décide d'aller l'explorer. Commence alors une série d'aventures dans d'étranges contrées sous terre.

Courtney Crumrin peut facilement être mis dans les mains de votre petit frère ou votre petite soeur de douze ans : la BD propose une ambiance sombre qui fait frissonner juste comme il faut, sans pour autant être terrifiante. L'héroïne est plutôt cool : elle n'est clairement pas du genre à hurler pour un oui ou pour un non, et va au-devant d'aventures toujours plus dangereuses. En plus, la série est assez facile à trouver puisqu'elle vient d'être ré-éditée en deux intégrales chez Akiléos.

- Lise

Locke and Key, l'angoisse dans le trou de la serrure

Est-il encore utile de présenter Locke and Key ? Ce comicbook a eu un succès monstre, à tel point qu'il va même avoir son adaptation en série. Scénarisée par Joe Hill, fils de l’écrivain Stephen King, le titre raconte les terribles aventures d'une famille, obligée de déménager après le meurtre sordide du père. Tiens, encore une histoire qui commence par un déménagement ! Dans leur nouvelle maison, les différents membres de la famille vont découvrir des clefs leur permettant d'accéder à certains pouvoirs, dans des conditions bien précises. Ces pouvoirs se révèlent peu à peu être des cadeaux empoisonnés, puisqu'ils viennent avec un esprit malfaisant, qui hante le manoir...

En lisant Locke and Key, on ressent alternativement de l'angoisse, de la fascination et de la répulsion. L'histoire est vraiment bien écrite et fascinante du début à la fin, et on est tellement fasciné par les pouvoirs des clefs que quand tout dérape, ça fait l'effet d'une sacré baffe. Pour le coup, cette série terminée en six tomes n'est pas à mettre entre toutes les mains !

- Lise

Spirale, l'horreur à la japonaise maîtrisée

La production récente de mangas d'horreur s'étant sensiblement accentuée, regardons un peu dans le passé pour aller piocher une valeur sûre : Spirale de Junji Itô, maître du genre horrifique au Japon. Sorti initialement entre 1998 et 1999, le manga est arrivé en 2002 en France via l'éditeur Tonkam. On y suit le quotidien d'une jeune fille, Kirie Goshima, dans la ville de Kozouro, d'apparence tout à fait normale. Mais peu à peu le comportement du père de son petit ami devient inquiétant, ce dernier étant obsédé par le motif de spirale qui commence d'ailleurs à se manifester de multiples façons, comme si une malédiction s'emparait de la ville.

 

La force du récit de Junji Itô vient à la fois de cette impression de décadence qui s'accenture à chaque chapitre, les moments d'horreur étant visuellement très inspiré. Le mangaka arrive à trouver de multiples façons de détourner ce fameux motif de spirale pour des passages particulièrement marquants qui viennent ponctuer une impression de malaise qui ne quitte jamais le lecteur. Le récit a le mérite également d'être assez court (trois tomes dans l'édition VF, regroupés dans une intégrale en 2011) qui sont malheureusement difficilement trouvables. N'hésitez pas à demander à vos connaissances ou à regarder en bibliothèque, car Spirale est un sacré moment de flippe illustrée à découvrir sans plus tarder.

- Arno

Comme une odeur de diable, honneur au fantastique du terroir

Sorti durant l'été, Comme une odeur de diable est une adaptation de certaines nouvelles de l'auteur Claude Seignolle, auteur reconnu comme l'un des maîtres des contes et nouvelles fantastiques en France. L'auteur fête son centenaire cette année et a autorisé l'artiste Laurent Lefeuvre à mettre en images quelques récits.

On pouvait déjà se douter des capacités de Laurent Lefeuvre à transposer le fantastique de Seignolle en bande-dessinée, et notamment avec le second tome de sa création Fox-Boy qui puisait dans ce type de registre, mais le résultat dépasse sûrement les attentes. Le trait de l'artiste, la composition de ses planches et l'ensemble en noir et blanc apportent une véritable identité aux écrits de Seignolle, plongeant le lecteur dans cette campagne française dans laquelle personne n'a envie de se perdre. Un style appuyé et expressioniste qui ne sera pas sans rappeler le regretté Bernie Wrightson, influence revendiquée par Laurent Lefeuvre, d'ailleurs. Un album réussi et disponible chez votre libraire qui s'inscrit dans une optique de Made in France que ce cher Montebourg ne renierait pas. Surtout quand on célèbre une fête américaine aux racines britaniques. Non mais.

- Arno

Et voilà, maintenant vous avez de quoi frissonner pour la soirée ! Et vous, vous avez des BD à nous conseiller pour Halloween ? On veut tout savoir !

Auteurs & Mots clés
les dernières news
les dernières critiques
Vous êtes certain de vouloir supprimer ce commentaire ?