Evenement > Barakamon s'achève : retour sur une série géniale

Barakamon s'achève : retour sur une série géniale

Manga Le 15 oct 2019
0
par Elsa
Barakamon s'achève : retour sur une série géniale

Avec son dix-huitième volume, Satsuki Yoshino met un point final à Barakamon. Une série qui mérite vraiment d'être plus connue, tant elle célèbre avec sensibilité tout à la fois l'art de la calligraphie, la campagne japonaise et l'amitié.

Un manga drôle et sensible

© Satsuki Yoshino / SQUARE ENIX CO., LTD.

C'est l'histoire de Seishû Handa, jeune calligraphe de talent mais très prétentieux, que son père envoie se mettre au vert sur une toute petite île japonaise, histoire de lui apprendre l'humilité. Encore très immature, le jeune homme va grandir, mûrir, trouver ses marques dans ce milieu rural à mille lieux de l'agitation tokyoïte. Il pourrait même finir par se trouver lui-même.

Pendant ces dix-huit volumes, Satsuki Yoshino nous accueille dans son petit monde avec autant de bienveillance que le font les habitants de l'île avec Seishû. Avec un humour mordant et beaucoup de sensibilité, il imagine une galerie de personnages attachants qu'on finit par aimer comme des amis. À commencer par la lumineuse Naru, qui pourrait être la petite cousine de Yotsuba et devient très vite la meilleure amie de Seishû, lui qui pensait détester les enfants.

Une galerie de personnages hauts en couleur

© Satsuki Yoshino / SQUARE ENIX CO., LTD.

Même si le propos à ce sujet se dilue un peu au fil de la série, les premiers tomes de Barakamon livrent de magnifiques passages sur la calligraphie et sur l'art en général. En sortant d'une pratique maitrisée mais sans âme pour expérimenter et enfin mettre en mots ses émotions, Seishû apprend l'humilité en même temps qu'il questionne les raisons qui le poussent à continuer la calligraphie malgré ses échecs.

Mais Barakamon vous donnera aussi très envie de vivre au rythme de la campagne japonaise. La série se déroule sur un an et nous permet d'assister aux changements de saisons, aux fêtes et festivités locales à travers les habitants de l'île, heureux d'expliquer leurs coutumes à Seishû. Loin des clichés méprisants que l'on croise trop souvent concernant les ruraux, Satsuki Yoshino porte sur ses personnages un regard tendre et admiratif. Il nous invite entre les lignes à aller au delà du patois et de ce qui peut nous apparaitre comme des petites bizarreries pour découvrir une gentillesse et une générosité sans pareilles et une philosophie de vie résolument optimiste.

Et surtout, Barakamon est un manga incroyablement drôle, le paisible récit basculant sans cesse vers un absurde hilarant, achevant de nous rendre familiers les personnages dont on finit par connaitre par coeur le caractère. Rares sont les oeuvres qui jonglent aussi bien entre rires et larmes, offrant à ses lecteurs une bonne humeur contagieuse. Le dessin est beau, énergique et émouvant à la fois. Le trait élégant nous immerge dans cette campagne belle par sa simplicité, entre mer et montagne. Le mangaka sait parfaitement saisir les émotions de ses personnages, si bien qu'on vit avec eux les moments de tristesse comme ceux plus heureux. En composant avec les choses difficiles qui ont aussi partie de notre quotidien, Barakamon est empli d'une joie sincère que nous transmettent tous les habitants.

© Satsuki Yoshino / SQUARE ENIX CO., LTD.

Vous l'aurez compris, Barakamon est une petite merveille qui vient de se conclure. Et oui, toutes les bonnes choses ont une fin...mais c'est peut-être l'occasion pour vous de vous lancer dans cette lecture lumineuse qui fait un bien fou au moral. Les dix-huit tomes sont disponibles chez Ki-oon.

Auteurs & Mots clés
Oeuvre liée
Barakamon tome 18
Barakamon tome 18 Barakamon tome 18 2019
les dernières news
les dernières critiques
Vous êtes certain de vouloir supprimer ce commentaire ?