Evenement > Édito #40 : À quoi s'attendre avec Dragon Ball Super ?

Édito #40 : À quoi s'attendre avec Dragon Ball Super ?

Manga Le 15 juin 2015
8
par Alfro
Édito #40 : À quoi s'attendre avec Dragon Ball Super ?

Moins d'un petit mois nous sépare de la diffusion de Dragon Ball Super. Les superlatifs ne manquent pas pour décrire l'attente que cristallise ce nouvel animé Dragon Ball, 20 ans après que Akira Toriyama a raccroché les crayons, du moins en ce qui concerne les aventures de Sangoku et compagnie puisqu'il a régulièrement continué à sortir des mangas, comme ce Jaco le Patrouilleur que l'on retrouve de plus en plus souvent —  dans le dernier film, et il semblerait qu'il soit aussi de la partie pour DBS (oui, un nouvel acronyme, ça fait toujours plaisir).

Pourtant, cette attente n'est pas dénuée d'inquiétude, car même si Toriyama-san chapeaute le tout, l'expérience de Dragon Ball GT nous force à faire preuve de tempérance et de prudence. Un animé que Toei Animation nous a gardé bien au secret puisqu'aucune rumeur véritablement concrète n'avait fuité sur ce projet. On sait que les Japonais sont bien plus doués que les Américains pour le secret en terme de marketing, mais arriver de but en blanc et annoncer que le manga/animé le plus célèbre de tous les temps allait revenir sur le devant de la scène dans deux petits mois, ça mérite tout de même le respect.

Il aura donc fallu attendre une première vidéo diffusée ce week-end et une affiche diffusée sur le site officiel ce matin pour avoir les premières images de cet animé ô combien attendu. 20 jours seulement avant la diffusion du pilote. Et encore, le teaser ne dure que quinze toutes petites secondes (les mauvaises langues diraient que c'est pour cacher la misère, et on espère fortement qu'elles auront tort). Il est rapide et légèrement frustrant, mais on peut tout de même en tirer quelques informations.

Déjà, sur la chronologie en elle-même, on nous apprend que l'animé se déroulera quelques années après la fin du manga. Entretemps, nous avons eu les deux derniers films qui sont officiellement canons. Premier constat, Trunks et Goten ne vieillissent pas bien vite puisqu'ils ont encore la même apparence de gamins prépubères qu'ils avaient à la fin de l'arc Majin Buu. D'ailleurs, personne ne semble vieillir en dehors d'un Gohan qui se casualise au fil du temps (petit tricot, pantalon repassé bien comme il faut, au bras d'une Videl qui porte un joli serre-tête, le gars tu le croises, jamais t'imagines qu'il a mis sa misère à Cell ou Bojack). 

Ensuite, on remarque que Toriyama a fait un retour aux sources salutaire puisqu'il renoue avec l'influence chinoise des débuts (on rappelle qu'il s'était alors inspiré de Voyage en Occident pour créer son manga). En effet, que ce soit Krilin (et ses cheveux) qui garde sa tunique de moine Shaolin, ou Goten qui porte lui aussi une tunique chinoise, on sent que le mangaka souhaite ici faire la somme de ses influences. Tout comme Trunks qui est sa caution street et qui a le droit à la classique scène où il se fait courser par un dinosaure. Élément intriguant : Vegeta semble avoir repris sa tenue de Saiyan, à une période où on l'imaginait plus concerné par sa moustache et son rôle de père que par la représentation de son peuple guerrier. 

Au rayon des autres éléments qu'il reste à expliciter, cette tenue de baroudeur que semble arborer Goku dans le trailer pourrait indiquer qu'il est reparti dans une nouvelle quête, reprenant enfin ce modèle narratif où on le voyait parcourir le monde à la recherche des boules de cristal. Au rayon des surprises, ce (Majin) Bills qui a abusé des McDo et son acolyte seront sans doute ces dieux d'univers alternatifs que l'on nous avait teasé dans Dragon Ball Z : Battle of Gods et qui ouvre des possibilités gigantesques en terme d'écriture. Enfin, terminons avec une pensée pour ce pauvre Oub, dont Toriyama semble s'être désintéressé aussi vite qu'il l'a créé, alors que Buu est toujours là, histoire de poursuivre son duo comique avec Satan.
 

Auteurs & Mots clés
les dernières news
les dernières critiques
Vous êtes certain de vouloir supprimer ce commentaire ?