Evenement > Les temps retrouvés, une belle histoire aux couleurs chatoyantes

Les temps retrouvés, une belle histoire aux couleurs chatoyantes

Manga Le 23 sept 2019
0
par LiseF
Les temps retrouvés, une belle histoire aux couleurs chatoyantes

En avril 2018 les éditions Ki-oon publiaient Sous un ciel nouveau, scénarisé par Kei Fujii et dessiné par Cocoro Hirai. Les premières pages de l'oeuvre étaient en couleurs, et elles étaient si jolies qu'on rêvait d'un album entièrement colorisé. Un an et demi plus tard le duo est de retour chez le même éditeur avec Les temps retrouvés... entièrement en couleurs justement ! On découvre l'histoire d'Ippei et Kotoko, deux personnes âgées qui vont tomber amoureuses.

La vie après soixante ans

Ippei mène une vie un peu morose : il réside avec son fils et sa belle-fille, mais est en perpétuel conflit avec eux puisqu'ils lui demandent constamment de l'argent. S'il s'entend bien avec ses deux petits enfants, il préfère fuir le domicile familial la plupart du temps pour traîner avec ses deux copains dans un centre pour personnes âgées. Là-bas, ils discutent du bon vieux temps, se promènent, font les fous, et participent bien sûr aux travaux quotidiens liés au centre. Si ses deux amis aiment faire des blagues et draguer, Ippei lui est plus calme et discret.

Un jour alors qu'ils passent du temps ensemble comme d'habitude, nos trois compères entendent une chorale. Les femmes du centre se sont réunies pour chanter, et ils n'ont pas l'intention de perdre une miette du spectacle ! Ippei n'a d'yeux que pour la belle dame qui joue du piano. Elle s'appelle Kotoko et très vite, un lien se noue entre eux deux. Mais peut-on vraiment sortir ensemble quand on a passé les soixante ans et qu'on a déjà un mariage derrière soi ? Et que vont dire les autres, la famille, les amis ?

Une histoire d'amour pas si improbable

Sous un ciel nouveau était un recueil d'histoires courtes intimistes, touchantes, nous donnant à voir les pensées et la vie quotidienne de différents monsieurs et madames tout le monde japonais. Ici, le concept est un peu le même à ceci près que Kei Fujii et Cocoro Hirai ont fait le choix de raconter une seule grande histoire, divisée en deux tomes. Et le pitch est audacieux : raconter l'histoire d'amour de deux personnes âgées n'est pas forcément ce qu'il y a de plus "vendeur" pour le public. Et on ne peut qu'être reconnaissant envers Ki-oon d'avoir pris ce risque !

En effet, à mon sens ce nouvel album du duo est meilleur que le précédent. On prend le temps d'apprendre à connaître Ippei, ce vieux monsieur attachant abîmé par la disparition de sa femme. Kotoko et lui se comprennent, parce qu'elle aussi a perdu son conjoint. Ensemble, ils tentent de se reconstruire mais un double poids pèse sur eux : celui de la culpabilité vis-à-vis de leurs conjoints décédés dont l'autel trône toujours dans leurs maisons, mais aussi celui du regard des autres et surtout de leur famille. À ce sujet, le final de ce premier tome m'a semblé un peu excessif et mélodramatique mais je laisse aux auteurs le bénéfice du doute : peut-être que je ne connais pas suffisament la société japonaise et ses moeurs pour comprendre ces dernières pages.

Cela ne m'empêche pas pour autant d'attendre le second tome avec impatience ! Les temps retrouvés est un bel album, touchant et attendrissant, et quel plaisir de retrouver la très belle colorisation de Cocoro Hirai ! Le premier volume est disponible au prix de 15 euros chez Ki-oon.

Auteurs & Mots clés
les dernières news
les dernières critiques
Vous êtes certain de vouloir supprimer ce commentaire ?