Evenement > Mon père alcoolique et moi, un récit bouleversant et nécessaire

Mon père alcoolique et moi, un récit bouleversant et nécessaire

Manga Le 25 oct
0
par LiseF
Mon père alcoolique et moi, un récit bouleversant et nécessaire

Dans le catalogue des éditions Akata, on retrouve des récits de vie, qui racontent de façon vraiment intéressante le réel au Japon. C'est eux qui sont à l'origine de l'édition en France de La Virginité passé trente ans, qui n'était déjà pas un sujet facile. Et ils continuent sur cette ligne éditoriale avec Mon père alcoolique et moi. Si La Virginité était le résultat d'une enquête sociologique, celui-ci est une histoire autobiographique, une histoire difficile, mais nécessaire.

De l'enfance à l'âge adulte

On suit l'histoire de Mariko Kikuchi, qui nous raconte sa vie depuis son enfance. Depuis tout jeune, l'existence de Mariko n'a jamais été très joyeuse. Sa mère est membre d'une secte, son père alcoolique (vous vous en seriez doutés). Régulièrement, son père invite tous ses amis à jouer au Mah-Jong, fumer des cigares et boire de l'acool. Tandis que sa mère s'occupe de nourrir les hommes, elle et sa petite soeur se bouchent les oreilles pour ne plus entendre les rires gras de ces hommes avinés.

On en apprend assez peu sur la secte dont faisait partie sa mère. Mais alors que Mariko est adolescente, celle-ci met fin à ses jours. Par la suite, la famille reçoit une lettre de félicitations de la secte pour ce geste "courageux". Un geste qui laisse notre héroïne seule, avec un père toujours aussi dépendant et une petite soeur à protéger. Alors que son père boit toujours plus au point de faire l'impasse sur les douches et de vomir dans le salon tous les soirs, Mariko grandit... Et commence à sortir avec des garçons. Enfin, UN garçon, plutôt pas mal et qui a vraiment envie de se marier avec elle.

Tout serait merveilleux si ce garçon n'était pas aussi possessif. Avec lui, elle doit être disponible à toute heure du jour et de la nuit, accepter de rester de longues heures avec lui au téléphone et le comble, c'est qu'il lui reproche les problèmes de son père. Quand il commence à la frapper, Mariko ne réagit pas, persuadée d'être en un sens un peu fautive. Il lui faudra du temps avant de réaliser que l'alcoolisme de son père est devenu un poison qui ronge tous les aspects de sa propre vie...

Une histoire terrible, importante à lire

Vous l'aurez compris rien qu'en lisant le titre : Mon père alcoolique et moi n'est pas un récit facile. Et il n'a pas été non plus facile à réaliser. Lorsqu'elle se met à travailler sur ce manga, Mariko Kikuchi est déjà une autrice accomplie : elle a signé plusieurs oeuvres, notamment des enquêtes dans des situations extrêmes, sous le pseudonyme de Kaoru Ozawa. Comme si elle enlevait son masque et se montrait sous son vrai jour, Mon père alcoolique et moi est le premier manga qu'elle signe de son vrai nom. Elle raconte dans l'oeuvre ce qui l'a décidée à s'y mettre : on sent de la culpabilité, comme si elle voulait garder cachée cette partie de sa vie. Comme si finalement, elle n'avait jamais vraiment guéri de toutes ces épreuves qu'elle a enduré.

N'ayant pas vécu ce type de situation, je ne saurais dire si ce récit est difficile à lire quand on se sent concerné. Pour ma part, je l'ai trouvé important, car l'autrice nous montre très bien les mécanismes qui l'ont fait se sentir coupable, là où elle n'avait strictement rien à se reprocher. Pour ma part, je ne l'ai pas non plus trouvé traumatisant : Mariko Kikuchi est connue pour avoir un trait assez innocent, qui atténue la violence du récit sans pour autant la masquer. Une blessure sur le visage par exemple, sera représentée par de simples hachures. S'il n'est pas adapté à un public jeunesse, je pense que ce manga peut donc être lu par des adultes relativement sensibles.

Les éditions Akata dénichent encore une oeuvre excellente avec Mon père alcoolique et moi : le récit est fort, le témoignage est brut, sans avoir besoin de nous prendre par les sentiments. Et on se prend d'affection pour Mariko pour qui la réalisation de ce manga a semblé cathartique. L'album est disponible au prix de 9,65 euros.

Auteurs & Mots clés
les dernières news
les dernières critiques
Vous êtes certain de vouloir supprimer ce commentaire ?