Evenement > Tsugumi Project : un premier tome bourré de mystères et d'actions

Tsugumi Project : un premier tome bourré de mystères et d'actions

Manga Le 01 aout 2019
0
par LiseF
Tsugumi Project : un premier tome bourré de mystères et d'actions

Et si le Japon avait été complétement détruit par la guerre nucléaire ? Et s'il était devenu un no man's land, empli de mystères et de dangers ? C'est le concept de Tsugumi Project, sorti début juillet chez Ki-oon. La série compte parmi les cinq créations originales de l'éditeur pour 2019. À ce titre, elle avait été teasée dans le Ki-oon Mag de début d'année et m'avait personnellement beaucoup intriguée. Alors Tsugumi Project, ça donne quoi ?

À travers un Japon en ruines

Dans ce titre nous suivrons Léon, citoyen d'une Europe militariste envoyé en prison pour des raisons qu'on ne connaît pas encore. Pour acheter sa liberté, on lui propose un marché : avec d'autres prisonniers, il devra explorer le Japon, ravagé par une terrible guerre nucléaire. Le pays est sensé être déserté, si on fait exception des animaux et des végétaux. La raison de cette mission ? Retrouver une arme dont le nom de code est Tsugumi, tellement puissante qu'on a préféré complétement écraser le pays.

Une fois largué au Japon avec un kit de survie et surtout une combinaison lui permettant de supporter les radiations, Léon a un an pour chercher Tsugumi avant d'être ramené chez lui, libre. Sauf que tout ne se passe pas comme prévu : au-dessus de Tokyo, leur engin fait une embardée et tous les prisonniers se retrouvent livrés à eux-mêmes. Notre héros se fait très vite voler sa combinaison par d'étranges singes particulièrement coriaces. Il est alors sauvé par une drôle de fille à pattes de volatile, et un gigantesque lion... 

Beaucoup de questions

Le pitch de Tsugumi Project m'avait tout de suite intriguée : c'est intéressant de voir un mangaka japonais choisir un personnage européen comme protagoniste principal de l'histoire. De fait, les traits du personnage sont un peu différents de ce qu'on a l'habitude de voir dans les mangas, sans tomber pour autant dans le caricatural. L'histoire est dès le départ teintée de mystères : qui sont ces singes et comment expliquer leur étrange comportement ? Comment expliquer l'accident qui a failli coûter la vie à notre héros ? Et surtout, Tsugumi, c'est quoi ? Côté mystères cela dit, l'auteur ippatu est plutôt généreux. Beaucoup de questions sont posées, mais plusieurs réponses sont déjà apportées dans cette introduction.

Les premières pages de ce premier volume sont en couleurs, et je dois reconnaître que ça a quelque chose de frustrant. Celles-ci sont à mon sens vraiment sublimes, ce qui rend le passage au noir et blanc un peu abrupte. Mais nul doute que coloriser le tome entier ainsi aurait doublé voir triplé le temps de réalisation ! Cela dit, graphiquement Tsugumi Project est quand même un plaisir à découvrir : le storyboard est très rythmé, et on ne trouve pas le temps de s'ennuyer. D'autant plus que l'action est claire, ce qui rend ce premier volume assez accessible.

Le grand nombre de questions posées dans ce premier tome a deux effets : on a envie d'en savoir plus et donc de lire la suite, mais on ne sait pas exactement dans quoi on se lance. Il faudra donc attendre la suite pour se faire une idée, mais cette introduction est tout à fait alléchante ! Le premier volume de Tsugumi Project est disponible chez Ki-oon au prix de 7,90 euros.

Auteurs & Mots clés
les dernières news
les dernières critiques
Vous êtes certain de vouloir supprimer ce commentaire ?