Interview > La belle histoire de Gijé et Carbone, auteurs de La boîte à musique

La belle histoire de Gijé et Carbone, auteurs de La boîte à musique

Franco-belge Le 20 mars
0
par LiseF
La belle histoire de Gijé et Carbone, auteurs de La boîte à musique

En janvier 2018 était publié le premier tome de La Boîte à Musique, par Carbone et Gijé. Deux noms encore inconnus du milieu de la BD, et pour cause : il s'agissait de leur première série, et aucun des deux ne se destinaient particulièrement à la bande dessinée. À Angoulême, le duo remportait le prix des écoles pour sa très belle première série. Le lendemain, je les rencontrais pour en discuter. Ils avaient tous deux des étoiles dans les yeux, et m'ont raconté leur histoire qui fait rêver dans un secteur compliqué en ce moment pour ses auteurs...

Comme un conte de fées

Tout commence par un post sur instagram. Gijé participe au challenge inktober, où les artistes se donnent pour défi de produire un dessin par jour pendant tout le mois d'octobre. Il met en ligne cette illustration.

Tout de suite, ça fait tilt dans la tête de Carbone qui ne le connaît pas encore personnellement. Elle voit dans cette image une toute nouvelle histoire.

"En voyant ça une histoire me vient à l’esprit : on se dit que c’est son anniversaire, qu’elle le fête toute seule avec son papa… J'ai contacté Gijé, j’e lui ai dit "Je suis fan, est-ce que ça te dirait de faire une BD ?" J’avais déjà signé pour une BD pas encore sortie, le Pass'temps en septembre 2016 chez Jungle.

Dans un premier temps, Gijé refuse la proposition. Il travaille alors dans le milieu de l'animation, et ne se destine pas à la bande dessinée.

"J'ai dit non, elle a écrit le sénar', elle me l’a renvoyé le lendemain. J’avais jamais fait de BD donc je ne voyais pas trop l’intérêt, mais en lisant son scénario les images me sont tout de suite venues ! C'était assez clair pour que je puisse me projeter."

Pour Carbone, travailler sur ce projet est devenu une nécessité. Très vite, tout s'enchaîne. Le duo prépare un dossier et l'envoie aux éditeurs, plusieurs sont intéressés, Dupuis répond le jour même.

De prof à scénariste

La Boîte à musique rencontre tellement de succès que la série devient vite chronophage pour le duo. Carbone est alors professeure en maternelle, où elle s'entraînait déjà à raconter des histoires.

"J’ai été instit' en maternelle jusqu’à l’année dernière. Quand j’ai commencé à écrire j’y étais pas du tout destinée, c’était pas une envie ni un besoin. J’avais écrit une petite continue pour les élèves sur les vaches, et puis c’est devenu un livre, ça m’est un peu tombé dessus par hasard. Maintenant autrice c’est mon métier ! Dans l'enseignement je me suis éclatée, j’ai adoré ça, mais à un moment t’es obligé de faire un choix. Pour La boîte à musique on a fait des salons toutes les semaines, c’était l’euphorie donc on ne pouvait pas refuser ! On avait vraiment envie de porter le projet."

Gijé lui, est storyboarder pour l'animation. Un bagage finalement utile pour dessiner une BD, et qui explique en partie la fluidité de lecture des albums. Comme Carbone, il quitte cette voie pour se consacrer à la bande dessinée à temps plein.

"Finalement je me plais beaucoup plus dans la BD, c’est un projet personnel qu’on porte. Dans l’animation c’est un travail de groupe, mais il n’y a pas vraiment de personne qui ressort dans le projet final. "

Une série partie pour durer

Le second tome est sorti en novembre dernier : à chaque fois, Nola retourne à Pandorient et vit de nouvelles aventures avant de se rendre dans son monde. Mais combien de tomes sont prévus ? Pour Carbone, rien n'est déterminé pour l'instant.

"C’est autant que le public en voudra ! Quand on s’est engagés dans la série, j’ai demandé expressément qu’il y ait une fin. Je préfère reprendre mon scénario, modifier, mais je veux qu’il y ait une fin. Même si c’est pas forcément la fin à laquelle j’avais pensé au départ. Je découvre Pandorient en même temps que Nola. Je sème des graines et on voit ce qui pousse ! Ça m’a fait du bien d’avoir les retours des gens, par exemple on a modifié le tome 2 pour répondre aux questions des lecteurs."

Actuellement, elle est sur le scénario du quatrième tome, et sept volumes sont validés. On n'arrête plus la machine : en plus de cette série, elle travaille sur plusieurs autres séries chez Dupuis dont Dans les yeux de Lya. Gijé lui, ne peut pas autant multiplier les projets parce que le dessin est chronophage. :

"J’ai pas mal de propositions mais je suis obligé de sélectionner, là il y aura un one-shot assez conséquent chez Le Lombard, qui va traiter d’un sujet plus grave, plus adulte, et à ce moment-là j’aurais peut-être envie de tester autre chose dans le style ou le thème."

La boîte à musique a vraiment ouvert des portes au duo, et ça fait plaisir de les voir aussi enthousiastes. Il y a de quoi l'être : la série est magnifique, en plus d'être captivante. Envie de vous y mettre ? Les deux premiers tomes sont disponibles chez Dupuis !

Auteurs & Mots clés
les dernières news
les dernières critiques
Vous êtes certain de vouloir supprimer ce commentaire ?