Interview > Le scénariste Ozanam nous parle de Klaw

Le scénariste Ozanam nous parle de Klaw

Franco-belge Le 20 juin
0
par AlexLeCoq
Le scénariste Ozanam nous parle de Klaw

Série éditée chez le Lombard et qui a fêté sa cinquième année d'existence en mars dernier, Klaw est de retour ce mois-ci avec un septième tome qui marque une nouvelle fois une ère inédite de la vie d'Ange dans sa quête de survie au sein d'un monde où les porteurs de Dizhis, des totems liés aux animaux du zodiaque chinois, sont traqués.

Pour l'occasion, nous avons donc pu interroger le scénariste de la série, Ozanam, sur les origines du projet et son futur.

Ozanam, l'interview


• Bonjour et bienvenue sur 9emeArt ! Klaw arrive à son troisième cycle avec le septième tome, est-ce que la série va continuer à fonctionner sur des cycles de trois tomes où on peut s'attendre à des actes plus longs (ou plus courts) à l'avenir ?

Franchement, je n'en sais rien. Pour l'instant, les choses se sont faites un peu au hasard. Nous avions initialement signé pour trois albums. Ne voulant pas tromper les lecteurs, j'avais donc imaginé d'emmener Ange jusqu'à une première fin. Un premier stade. Puis, nous avons pu aller plus loin. Il se trouve que ce second cycle (second stade) a lui aussi été de 3 albums. Et bizarrement, le troisième cycle fera lui aussi 3 albums. C'est sans doute dû au rythme de construction que je me suis imposé. 
Après ces trois cycles, il y aura un grand chamboulement qui risque de changer les choses... Nous verrons bien.

• Ça tombe bien que tu dises ça parce que je voulais t'emmener sur le futur de Klaw. L'univers que vous avez mis en place s'est évidemment étoffé au rythme des tomes et il y aurait assez de matière pour raconter de nouvelles histoires. Est-ce que faire un spin-off est quelque chose que vous avez en tête ?

J'aimerais plutôt accélérer le rythme de parution (oui, Joel - ndlr : Joel Jurion, le dessinateur - va me maudire) et du coup, avoir la possibilité de me focaliser sur tel ou tel personnage. Après le tome 9, il va y avoir ce problème : J'aimerais raconter plus de choses sur Ange mais en continuant à parler des autres personnages.
Mais l'idée du spin-off est aussi un peu risquée. J'ai l'impression que c'est le meilleur moyen pour se perdre complètement. Là, j'ai déjà pas mal à raconter sur Ange et ses copains. Et c'est l'essentiel. 

• Oui, plus on avance dans l'histoire plus les personnages se multiplient et on veut en apprendre plus sur eux sans pour autant perdre le fil de l'histoire d'Ange ! Est-ce que la solution pourrait être de s'exporter sur un nouveau média comme l'animation ou le jeu vidéo ? Est-ce quelque chose qui vous intéresse ?

En fait, mon envie est de faire que de la BD. Après, si un jour il y avait une adaptation télé de Klaw, c'est évident que je m'impliquerais dans l'écriture. Au moins pour expliquer la vie de chaque personnage rencontré au fur et à mesure des albums. Car je les connais tous ! Quant au jeu vidéo, je connais ce milieu assez mal pour ne pas savoir quoi en penser. 

• Le principe des Dizhis est assez vidéo-ludique dans l'approche donc c'est pour ça que ça pourrait bien coller au média. Est-ce que tu pourrais d'ailleurs me parler de tes références principales pour Klaw ?

Oui, je veux bien croire que le mélange de dizhis et donc le mélange de pouvoirs peut très bien marcher sur un jeu vidéo. ça doit remonter à mes cours de physique-chimie. Tu prends un élément, tu le mélange à un autre et tu as une réaction qui te donne un troisième élément. 

Pour les références plus directes, je dirais que ça vient forcément des comics. Pas forcément des Marvel que je ne lis pas vraiment (j'ai une culture de surface pour les Marvel). Et puis, il y a aussi les séries télé. Misfits par exemple. Surtout pour le coté "super-pouvoirs utilisés dans le quotidien". Mais en général, que ça soit les séries télé ou les comics, c'est plus dans la construction narrative que ça m'aide. Le coté "feuilleton"... et la gestion d'autant de personnages.

• Plus l'histoire avance, plus les thèmes sont sombres et difficiles. Ça fait quand même de Klaw un récit assez fort sur la vie et ses différentes phases. Ange passe par le bonheur, la tristesse, la désillusion, la fuite de ses émotions... Est-ce que c'était important pour toi que le héros soit finalement très "humain" ?

Je n'irais pas jusqu'à dire que je me fiche du coté "super héros" mais oui, c'est bien de l'humain que j'ai envie de traiter. 

Pour moi, le fait que Ange ait des pouvoirs me permet d'amplifier ses questionnements d'humain. Du coup, effectivement, je crois que ça devient plus sombre. Surtout que dans le premier tome, Ange a des questionnements de son âge. À l'âge adulte, ça devient plus sérieux, plus complexe aussi. Les pouvoirs ne font qu'accélérer sa maturité.

C'est quelque chose que je vois pas mal dans les comics indépendants. Le fait de mettre de l'intime dans de l'aventure. Et ça correspond aussi à ce que j'aime lire en romans. Que ça soit Michael Chabon (les Extraordinaires Aventures de Kavalier et Clay) ou Adolfo Bioy Casares (mais là sans le coté super-héros... Plus l'idée qu'il avait avec Borgès de faire du fantastique dans le quotidien)...

• Du coup, on peut espérer encore suivre Ange sur quelques années avec la suite de Klaw ?

Maintenant que la série semble être sur les rails, j'aimerais assez faire ce que Dérib a réalisé avec Buddy Longway : aller jusqu'au bout de la vie d'Ange. Car The Klaw, c'est Ange. Sinon, on aurait appelé ça "Dizhis". 



• Et du coup, tu as déjà le plan exact de la vie d'Ange ou tu fais évoluer son parcours pendant que tu écris les tomes ?

Oui, je connais la vie d'Ange de A à Z (bon ok, c'es flou entre M et R). Reste à savoir si je pourrais la raconter... Si j'en fais un condensé, ou s'il vaut mieux comme ça été le cas jusqu'à maintenant faire des cycles où j'ai la possibilité de boucler à chaque fois, quitte à ne pas aller jusqu'au bout.

• Est-ce que tu peux nous dire un peu ce qui nous attend avec le tome 7 de Klaw ?

Oh la la, vaste question.

Alors, le tome 7 ouvre le troisième cycle. Après l'apprentissage et la découverte de l'univers des dizhis, on va passer à un cycle d'affrontement. Une guerre de pouvoir. On sait depuis le tome précédent qu'il n'y a pas que 12 dizhis mais 24. Les "oubliés" sont réunis et comptent bien combattre les 12 autres. Mais, bien sûr, il y a plusieurs clans qui se dévoilent parmi ces oubliés. Ce qui fait que plusieurs groupes vont s'affronter. De plus, Shaaz a bien envie de retrouver un dizhi pour lui. Pour cela, il a un plan assez inattendu... Bref, tout s'organise dans le tome 7 pour que chacun trouve sa place dans un clan. Pour moi, il a fallu que je donne des nouvelles d'environ 25 personnages... C'est assez intense. Je crois qu'à la fin de ce tome, on aura appris beaucoup plus des personnages qui entourent Ange. de leur personnalité et de leurs attentes. 

Difficile d'en dire plus si je ne veux pas dévoiler des choses qui se passent dans le tome 8 ou 9...

•  Merci beaucoup !

Merci à toi !

Klaw compte actuellement sept tome chez le Lombard et le dernier est disponible depuis le 2 juin dernier.

Auteurs & Mots clés
les dernières news
les dernières critiques
Vous êtes certain de vouloir supprimer ce commentaire ?