Interview > Roman graphique, intégrale, série animée... Julien Neel nous parle de l'après-Lou saison 1

Roman graphique, intégrale, série animée... Julien Neel nous parle de l'après-Lou saison 1

Franco-belge Le 27 nov
3
par LiseF
Roman graphique, intégrale, série animée... Julien Neel nous parle de l'après-Lou saison 1

Mercredi dernier est sorti le dernier tome de Lou, du moins le dernier de la saison. Une sacré aventure qui s'achève pour Julien Neel ! À l'occasion de la sortie de ce nouveau tome, j'ai voulu en savoir plus sur ses prochains projets, et sur ce qui nous attend encore du côté de l'univers de Lou. J'ai donc rencontré l'auteur, juste avant une séance de dédicaces qui s'annoncait sportive puisqu'une heure avant la librairie était déjà pleine de fans. Promis, je ne spoilerais rien ici du tome 8 !

Au crépuscule de Lou, beaucoup d'attentes

Quand je retrouve Julien Neel, nous sommes deux jours après la sortie de ce nouveau tome. En premier lieu se pose la question de son état d'esprit à la sortie de ce volume, intitulé En route vers de nouvelles aventures. Sans surprise, il est un peu stressé !

"J’ai mis beaucoup de coeur dans cette série, là j’anticipe vachement la réaction des gens, j’espère que ça va leur plaire et qu’ils auront compris ma démarche."

Depuis le début de l'aventure, la série a beaucoup évolué. Elle est devenue un peu plus onirique, plus fantastique à chaque tome. Si certains lecteurs ont pu être frustrés par le côté parfois evanescent de l'histoire, Julien Neel est formel : pour lui, Lou est une série qui pose plus de questions qu'elle n'apporte de réponses. Ce huitième tome ne fait pas exception à la règle : il a un petit goût de nostalgie, de tristesse aussi, un peu. Les fans de la série le savent, à l'origine le volume aurait dû sortir un an plus tôt. Mais suite au décès de son père, l'auteur a du reporter cette sortie. Flaubert disait "madame Bovary c'est moi", Julien Neel pourrait dire "Lou, c'est moi". On retrouve dans les errances de la petite blondinette les propres questionnements de l'auteur.

"Il y avait une première fin prévue depuis le tome 2 quasiment, et cette première fin je l’ai complètement changée quand j’ai commencé à écrire ce tome. En cours d’écriture il s’est passé des choses dans ma vie qui font que j’ai changé d’avis, des événements assez tragique. C’est un album hyper personnel, celui-là encore plus que les autres."

L'auteur a beau être un grand barbu, il a choisi de raconter d'une ceraine façon sa propre histoire, à travers une petite héroïne blonde qui découvre la vie. J'étais admirative de son talent pour raconter un personnage féminin, en fait c'est simplement un humain, plus vrai que nature.

"Tout le concept de Lou c’est vraiment lié à l’évolution de ma vie au quotidien. Je crois pas en ces trucs super genrés du style les hommes qui viennent de mars et les femmes de vénus... je raconte ma vie en la transposant à une petite blonde, et c’est exactement moi. Je ne me concentre pas sur le fait que c’est une fille. Je raconte ce que j’ai vécu."

Et finalement, qu'est-ce qu'ils font là, ces cristaux ?

Je me dois de revenir sur L'Âge de Cristal, le sixième tome qui marque un tournant décisif dans la série. J'avais vu passer quelques critiques vis-à-vis de ce volume, mais Julien Neel me soutient que ce mécontentement ne s'est pas ressenti sur les chiffres des ventes. Si Lou, c'est un peu sa vie, que signifiaient les cristaux ?

"C’est une métaphore de plein de choses ! C'est comme quand il y a eu la guerre du Golfe, les attentats, t’as l’impression que c’est la fin du monde mais non ! Ces cristaux c’était un symbole de changement, d’un monde en évolution. L'idée c'était de mettre un coup de pied dans le jeu de quilles, re-distribuer les pièces. Finalement c'était dans la continuité de la série : il y a plein de choses assez irrationnelles dans Lou depuis le début."

Libre à chacun de mettre dans les cristaux ses propres doutes, ses propres changements. Chaque génération a eu malheureusement droit à ses traumatismes : Julien Neel parle de la guerre du Golfe, je pense aux attentats des tours jumelles, et les plus jeunes se souviendront sûrement des attentats du 13 novembre ou du 7 janvier à Paris. Si l'auteur se transpose dans son personnage, il propose aussi à ses lecteurs de faire de même.

"Lou je la considère comme un vaisseau, ou une coquille pour transmettre l'histoire au lecteur. Graphiquement ses cheveux, c’est une flèche dynamique pour diriger le lecteur d’un endroit à un autre. Les gens vont à l’intérieur de ses silences, mettre leur propre état d’esprit."

Il m'explique que L'Âge de Cristal est une référence à Bidouille et Violette de Hislaire, et plus précisèment au troisième tome, La reine des glaces. L'héroïne y fait un cauchemar psychédélique complétement inattendu, qui s'écarte de l'ambiance graphique des autres tomes. Par la suite, la série s'est arrêtée. Pour lui, L'Âge de cristal est un hommage à La reine des glaces.

Au programme : une intégrale, un nouvel arc, des livres jeunesse...

Je me suis fait violence pour ne pas l'aborder tout de suite, mais la question me brûle les lèvres. Que découvrira-t-on dans la saison 2 ? Sera-t-elle encore centrée sur Lou ? En fait, Julien Neel a peu d'éléments de réponse.

"La saison 2 sera sans doute sous format roman graphique. Mon challenge c'était de partir d’un format 48 pages, pour amener les gens vers le roman graphique. Ce sera un truc beaucoup plus actuel et adulte , une lecture plus ambitieuse. Quand j’ai commencé Lou j’étais à fond dans Chris Ware, donc depuis le début mon ambition c'est de passer à ce format. J’arrive presque plus à lire le premier album de Lou !"

En effet, on sent que l'auteur est à l'étroit dans le format traditionnel franco-belge, et qu'il a des envies de pleines pages, de doubles pages... Voilà huit ans qu'il travaille sur ce personnage, il m'explique donc qu'il est content de prendre un peu ses distances. Néanmoins, il travaille actuellement sur deux livres jeunesse, qui se dérouleront dans la période du premier tome. L'un des deux nous racontera ce que faisaient Lou et sa mère le dimanche quand elles s'ennuyaient.

Au programme également, une intégrale avec des bonus ! Il n'y a aucune fenêtre de sortie pour l'instant mais cette parution est bien prévue, et ce sera à n'en pas douter un bel album. Et ce n'est pas tout !

"Je suis en train de développer une série animée pour adultes-ado qui parlera d’amour, de couple, de sexe et d’enfants. Ce sera dans un monde d’heroic-fantasy, avec les dieux qu’on voit dans le tome 8. C’est un univers que je développe depuis des années, c’est un petit monde obsessionnel."

Les fans de la première heure ne seront pas surpris : ces personnages, on les retrouve sur le compte instagram de Julien Neel, où il s'est amusé à les mettre en scène dans de petites histoires. Le trait est plus sexy, avec toujours ses questionnements sur soi, sur le rapport à l'autre. Le petit court-métrage dévoilé en septembre était un entraînement pour ce plus gros projet.

Bref, on n'a pas fini d'entendre parler de Julien Neel, et c'est tant mieux ! Si vous comptez commencer la lecture de Lou, vous pouvez donc patiemment attendre l'intégrale qui finira par pointer le bout de son nez. Et si vous n'êtes pas encore à jour, le tome 8 est disponible depuis mercredi dernier au prix de 10,50 euros chez Glénat !

Auteurs & Mots clés
les dernières news
les dernières critiques
Vous êtes certain de vouloir supprimer ce commentaire ?