News > Bâtard, Le Collège Noir et Bushido remportent les prix scolaires d'Angoulême

Bâtard, Le Collège Noir et Bushido remportent les prix scolaires d'Angoulême

Franco-belge Le 29 jan 2018
1
par LiseF
Bâtard, Le Collège Noir et Bushido remportent les prix scolaires d'Angoulême

Le festival d'Angoulême est loin d'être réservé aux adultes ! Les plus jeunes aussi ont leur mot à dire, et ils ont même leur prix. En effet en amont du festival, les écoliers, collégiens et lycéens de Poitoux-Charente ont été appelés à voter pour leur BD préférée dans une sélection donnée. Une sélection dans laquelle on peut piocher même en tant qu'adultes, puisque la BD jeunesse recèle de véritables trésors dont on aurait tort de se priver. Et les lauréats de cette année sont de vraies pépites !

Le prix des écoles a été remporté par Bushido Tome 1 de Gorobei et Thierry Gloris aux éditions Dupuis. Ils sont forts d'ailleurs chez Dupuis côté jeunesse, puisque personnellement j'attends avec impatience La Boîte à Musique et Aubépine en 2018. Dans Bushido, on découvre Yuki un jeune commis de cuisine qui tente de devenir ninja (comme quoi la ré-orientation, c'est une question qui touche tout le monde).

Les collégiens quant à eux ont voté pour Le Collège Noir de Ulysse Malassagne chez Grafiteen. Je suis plutôt contente que ce prix ait été choisi parce que ça montre que les élèves apprécient les BD un peu dark. En effet, le premier tome s'ouvre avec la mort par noyade d'un gamin, dont les amis vont partir à l'aventure pour parvenir à libérer son âme des griffes d'une sorcière. Ah je vous avais dit que c'était dark !

Enfin Bâtard de Max de Radiguès chez Casterman remporte le prix des lycées. Celui-ci raconte l'histoire de May et Eugene, deux braqueurs qui partent en cavale après avoir réussi l'exploit de réaliser 52 hold-ups en même temps. Une chouette victoire pour cet album, qui est passé à côté du Fauve du polar SNCF, au profit de Jean-Doux et le Mystère de la Disquette Molle chez Delcourt.

Auteurs & Mots clés
les dernières news
les dernières critiques
Vous êtes certain de vouloir supprimer ce commentaire ?