News > Denis Bajram se met en retrait de l'action syndicale

Denis Bajram se met en retrait de l'action syndicale

Franco-belge Le 12 fev 2020
0
par LiseF
Denis Bajram se met en retrait de l'action syndicale

Au mois de septembre 2018 était fondé la ligue des auteurs professionnels, appelant à la création d'un statut d'auteurs. Parmi les personnalités à l'origine de ce mouvement on retrouvait Denis Bajram : l'auteur d'Universal War One est impliqué dans ce type de lutte depuis bien longtemps, et ça n'a de fait surpris personne. Mais le militantisme peut être épuisant aussi bien physiquement que moralement. Denis Bajram a annoncé la semaine dernière sur son blog son choix de se mettre en retrait de l'action syndicale.

Militer prend du temps, surtout quand cela implique de connaître des dossiers sur le bout des doigts, avec des notions de finances et de légalité. Denis Bajram l'affirme : ces dernières années, il a plus été syndicaliste qu'auteur de BD.

"Cela a mis en péril mon travail, cela a provoqué un report continu de la publication de nouveaux tomes d’Universal War comme de mes autres projets. [...] Ne pas publier de livre a évidemment eu des conséquences réelles sur mes revenus : je gagne aujourd’hui deux fois moins qu’il y a quelques années." 

L'auteur a ajouté que soutenir ses pairs au quotidien était particulièreent difficile pour une personne dotée d'un minimum d'empathie. Il quitte donc la présidence de la ligue mais confie son poste à Samantha Bailly, très engagée dans la lutte. Pour autant, Denis Bajram ne fait pas ici un constat négatif de la situation : il ajoute que l'arrivée du rapport Racine a acté la précarité des métiers d'artistes-auteurs, et encourage ses pairs à s'engager. Pour lire le texte entier, rendez-vous sur son blog.

Auteurs & Mots clés
les dernières news
les dernières critiques
Vous êtes certain de vouloir supprimer ce commentaire ?