News > ¿ Dónde Está ? Interview de Sébastien G. & Taléonne les auteurs du1er « BayDay Originals »

¿ Dónde Está ? Interview de Sébastien G. & Taléonne les auteurs du1er « BayDay Originals »

Franco-belge Le 16 fev 2021
0
par La Redac
¿ Dónde Está ? Interview de Sébastien G. & Taléonne les auteurs du1er « BayDay Originals »

Une première bande dessinée numérique pour lancer le catalogue de ce nouvel acteur du webtoon français ; dont le premier chapitre sort aujourd’hui, et sera suivi de 12 autres pour cette histoire de famille qui prend place pendant la guerre civile au Guatemala au plus fort de la dictature. 

¿ Dónde Está ? (« Où es-tu ?) raconte le destin de Lupita et de ses parents Dolores & Rafael à la fin des années 70. La guerre civile éclate et les combats s’accentuent dans tout le pays, en parallèle de l’idylle de Dolores & Rafael et le coup d’État va marquer le début d’une longue épreuve pour cette jeune famille à travers laquelle Sébastien G. & Taléonne vont développer des thématiques de la guerre, des assassinats politiques et du rapt d’enfant. 

Nouvel éditeur aux exclus numériques 

Nouvel éditeur, BayDay accompagne plusieurs projets « Originals » à paraitre cette année « Bayday a signé d’autres contrats, mais on est les premiers à sortir, les autres arriveront entre le printemps et l’été. Les originals, les productions de Bayday auront une mise en avant particulière sur la plateforme. » Précise Sébastien G. « On travaille avec 2 éditeurs, qui sont Caroline Alexandre & Jean-Rémi Perrin, ce sont eux qui s’occupent des contenus Bayday Originals chapeautés par Thomas Astruc. »

Le lancement sur BayDay s’accompagne d’un 1er chapitre gratuit (les suivants seront à 0,95 centimes l’unité) et les épisodes seront disponibles en 5 langues : Français, Anglais, Espagnol, Portugais et Italien. Les autres chapitres sortiront de manière mensuelle vers le 15 de chaque mois pendant 13 mois. « On travaille mois par mois, on est sur le clean du 2e chapitre. On a 3 semaines pour faire un chapitre. On publie tous les mois et à la fin on propose l’album en intégralité » précisent les auteurs.  

Les deux cofondateurs de la plateforme Bayday, Sébastien Ruchet & Thomas Astruc, avaient annoncé travailler sur une rémunération revue à la hausse de leurs auteurs (comme on peut le lire dans cet article) avec « un engagement pour ces derniers d’un montant minimal de 1600 € bruts mensuels, pour soutenir la production. »

Pour Taléonne « Il n’y a pas tellement de différence avec un contrat d’une autre maison d’édition : il y a un tarif à la planche et un nombre de planches convenues par chapitre. Nous sommes rémunérés à la livraison des versions définitives de chaque chapitre. Nous sommes très satisfaits de notre rémunération et de nos droits d’auteurs qui sont suffisants pour me permettre de consacrer 100 % de mon temps à la création de l’album.

Cependant, il y a effectivement quelques différences : du fait que les chapitres sont livrés de manière mensuelle, cela nous fait une sorte de revenu mensuel. Par ailleurs, et ça c’est une vraie différence notable, le montant que nous touchons sur la livraison des pages est non remboursable, ce qui fait que nous touchons des droits d’auteurs dès la première vente. »

Un album personnel & engagé 

Les auteurs ont publié, l’an dernier, Chuch. Un premier album sur le Guatemala contemporain qui raconte l’histoire d’une jeune domestique de 19 ans victime d’abus de la part de ses employeurs, riches & blancs. Nicté se retrouve enceinte de son employeur et chassée de la maison où elle travaille, son parcours va dépeindre un destin intime et pourtant loin d’être isolé dans ce pays. Un médecin oriente la jeune femme vers l’adoption pour son futur bébé et se dévoile alors les indices d’une histoire qui n’est pas que fiction…

Chuch est le premier volet d’une trilogie : « Les femmes du pays des volcans. » Le scénariste précise : « Les histoires ne sont pas liées si ce n’est pas le traitement graphique et la thématique des femmes au Guatemala. On envisage déjà le 3e volet, aussi sur Bayday, ce serait un album de BD reportage où on partirait 1 mois au Guatemala pour travailler sur place. »

Les auteurs ont choisi de mettre en avant leur engagement à la fois dans leur album, mais aussi en reversant une partie de tous les bénéfices à cette association Racines Perdues Raíces Perdidas qui s’occupe des enfants qui ont été enlevés au Guatemala et vendu pour l’adoption à l’international. « On est en partenariat avec cette association qui nous aide pour toute la partie historique. Mais aussi pour la communication au Guatemala, d’ailleurs Mariela SR la présidente de l’association signe la préface de ¿ Dónde Está ? » continue Sébastien G.

« L’Alliance française a également lu notre travail et nous a contactés pour faire travailler des étudiants sur nos albums. Les étudiants de l’institut de Quetzaltenango se servent des 2 bandes dessinées pour travailler sur des thématiques comme le racisme, et se sont majoritairement des autochtones, des Indiens aussi ils vont réagir à la manière dont on présente et ce qu’eux savent de leur propre histoire. » L’album est en lice pour le prix lycéen du meilleur album de L’Alliance française cette année. 

Travail de fond , travail de forme

«¿ Dónde Está ? se passe 15 ans avant, en 1982, au pire moment de la dictature et de la guerre civile au Guatemala, qui a donné lieu au génocide de la population Maya. » Raconte Sébastien G. qui s’est emparé de ces thématiques qui touchent personnellement la dessinatrice, elle-même adoptée du Guatemala. Taléonne évoque ce travail à deux : « C’était plutôt une évidence. Pour Chuch, j’avais besoin de quelqu’un pour structurer mes idées, m’accompagner dans la création de mon histoire ; et c’était mon souhait de travailler avec Sébastien. Pour ¿ Dónde Está ? , c’est Sébastien qui m’a proposé le scénario qui m’a tout de suite emballé. Dès le départ, notre souhait était de réaliser une trilogie sur la situation des femmes au Guatemala et son scénario collait parfaitement à ce vers quoi nous voulions aller. »

Tout en noir & blanc, avec un trait assez rond qui sait se faire glaçant, les auteurs ont travaillé leurs planches au format webtoon, pour être lues en scrollant, par chapitres. Pour ¿ Dónde Está ? le trait évolue et  la dessinatrice évoque son travail : « Même si je reste sur un dessin assez rond, en noir et blanc et dans un format volontairement homothétique avec un écran de smartphone ou de tablette, j’ai radicalement changé d’outils techniques entre les deux albums. Si sur Chuch j’ai réalisé l’intégralité des planches sur papier avec un feutre à encre de Chine et une plume pinceau, ¿ Dónde Está ? est entièrement fait sur ordinateur à la tablette graphique. En termes de rythme, j’essaye de réaliser 2 à 3 planches par jour. Et un chapitre, c’est 3 semaines de travail. »

Webtoon & influences 

Sur BayDay on trouve des albums numérisés et des albums numériques au format webtoon. Sébastien G. nous explique sa relation à cette forme récente :  « On est assez lecteur [de webtoon], c’est un support qui nous intéresse beaucoup et qui n’est pas assez exploité. On a cherché avec nos propres codes, nos propres références pour trouver un format qui nous corresponde. La bande dessinée numérique est une bande dessinée qui a un format propre, avec une narration spécifique, on envisage de faire un album papier, mais il faudra retravailler les cases, car nos planches sont créées pour le numérique. »

Pour Taléonne « J’essaie de lire tout ce que je vois passer qui me parle ou dont la forme pourrait avoir un intérêt dans mon travail. Actuellement, en Webtoon donc, je lis “Sweet Home” et “Bâtard” de Carnby Kim, “Tower of God” de SIU, “My Ghost” de Jeongseo et “Lecteur omniscient” de Sleepy C. » Sébastien G. continue : « Je lis plutôt pour le plaisir que pour l’influence du webtoon coréen comme Sweet home, qui a été adapté sur Netflix. C’est plus un ensemble de lectures qui nous a montré ce qu’on ne voulait pas faire par exemple. »

Ils concluent « On est tous les deux fans du travail d’Osamu TezukaNaoki Urasawa. Au niveau des influences, graphiquement c’est Habibi de Craig Thompson, mais aussi par Bernard Yslaire. Au niveau du travail scénaristique, j’aime beaucoup le boulot de Zidrou, pas mal de BD documentaires de la Revue dessinée à Fabien Toulmé qui nous a marqués dans sa manière de gérer le roman graphique avec une grande portée. »


Lire ¿ Dónde Está ? sur BayDay

 

***

Thomas Mourier
Retrouvez-moi sur Twitter 
Et tous mes articles sur Bubble

 

Auteurs & Mots clés
les dernières news
les dernières critiques
Vous êtes certain de vouloir supprimer ce commentaire ?