News > La pépite BD du festival de Montreuil décernée à Un gentil orc sauvage de Théo Grosjean

La pépite BD du festival de Montreuil décernée à Un gentil orc sauvage de Théo Grosjean

Franco-belge Le 29 nov
0
par LiseF
La pépite BD du festival de Montreuil décernée à Un gentil orc sauvage de Théo Grosjean

Hier a eu lieu la soirée d'ouverture du salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil, l'occasion d'annoncer le gagnant de la pépite BD 2018. En octobre nous vous dévoilions la liste des sept albums nommés, et c'est finalement Un gentil orc sauvage de Théo Grosjean qui a été primé. L'album succède à Momo de Jonathan Garnier et Rony Hotin chez Casterman.

Après des décennies de guerre intestines, le royaume des Orcs s’est profondément transformé et ses habitants, jadis belliqueux et barbares, sont désormais civilisés. Hélas, une secte d’Orcs nostalgiques de leur état sauvage menace les habitants du pays. Après avoir assisté impuissant au massacre de son village, Oscar, un jeune orc moderne, tente de quitter son pays tombé aux mains des extrémistes. Il va alors se heurter à la politique très conservatrice du royaume des Gobelins et au racisme de ses habitants.

L'album adopte un ton assez dur, et comporte des scènes plutôt violentes où des personnages se font tuer. Il est intéressant de constater qu'il a été choisi par un jury de jeunes lecteur : si les oeuvres jeunesse sont souvent joyeuses et pleines de bons sentiments, ce public est manifestement ouvert à des récits plus durs. Un gentil orc sauvage est une excellente métaphore de la crise migratoire actuelle, et c'est plutôt bon signe que le jeune lectorat y soit sensible. De notre côté on a déjà prévu de vous reparler de cet album, restez aux aguets ! 

Auteurs & Mots clés
les dernières news
les dernières critiques
Vous êtes certain de vouloir supprimer ce commentaire ?