News > Le prix de la BD politique revient à Peyi an nou chez Steinkis

Le prix de la BD politique revient à Peyi an nou chez Steinkis

Franco-belge Le 09 avr
0
par LiseF
Le prix de la BD politique revient à Peyi an nou chez Steinkis

Dans les années 60, plus de 1500 enfants réunionnais ont été arrachés à leur terre natale et envoyés en France. Le but : re-dynamiser certaines parties de la France laissées à l'abandon. De la Réunion, ces jeunes se sont donc retrouvés... En Creuse et en Lozère. Cet événement s'inscrivait dans un programme gouvernemental, le Bumidom. Si l'histoire des enfants réunionnais est la plus connue, ils ont été nombreux à être envoyés en France depuis les territoires d'outre-mer. Un épisode sombre qui a séparé beaucoup de familles.

Jessica Oublié et Marie-Ange Rousseau ont souhaité mettre en avant cette période de l'histoire, l'expliquer et surtout donner la paroles aux familles qui ont été victimes du Bumidom. Jessica Oublié a de la famille en Guadeloupe : elle a eu envie d'en savoir plus en discutant du sujet avec ses proches, mais aussi en enquêtant de son côté. Peyi an nou est une grande enquête sur ce programme, avec interviews, rencontres, recherches de documents officiels... Et l'album a remporté le prix de la BD politique de France Culture !

Fin mars, on découvrait les noms des trois albums sélectionnés pour le prix de cette annéePeyi an nou faisait face à 50 nuances de Grec et Paroles d'honneur, mais c'est finalement l'album chez Steinkis qui a été primé. Vous souhaitez le découvrir ? Il est toujours disponible au prix de 20 euros !

Auteurs & Mots clés
les dernières news
les dernières critiques
Vous êtes certain de vouloir supprimer ce commentaire ?