News > Léonard et Salaï tome 1, un premier aperçu

Léonard et Salaï tome 1, un premier aperçu

Franco-belge Le 25 fev
0
par Elsa
Léonard et Salaï tome 1, un premier aperçu

Les amoureux du travail de Benjamin Lacombe l'attendent depuis un moment déjà, le premier tome de Léonard et Salaï est bel et bien terminé par ses auteurs, et paraitra le 19 mars prochain dans la très belle collection Noctambule, chez l'éditeur Soleil.

Cette bande dessinée retrace l'amour passionnelle que vécurent Léonard de Vinci et son amant Salaï. Une manière de redécouvrir le célèbre peintre à travers son intimité, et l'homme qui partagea sa vie.

Cette bande dessinée, qui comptera deux tomes de 96 pages, est un travail de longue haleine pour Benjamin Lacombe et Paul Echegoyen, puisqu'ils ont commencé ce projet il y a déjà plus de trois ans. Les aperçus qu'ils distillent depuis quelques mois donnent l'eau à la bouche, entre décors somptueux, dessin plein de finesse et de sensibilité et reproductions fascinantes de l'oeuvre de Vinci, adaptées sous le trait des deux dessinateurs. Et quand on connait l'incroyable attention portée à chaque livre dans la collection Noctambule, nul doute que l'objet sera à la hauteur de la superbe histoire qu'il contient, du choix de papier aux encres, de la couverture aux plus petits détails.

Benjamin Lacombe a eu la gentillesse de nous confier quelques planches, histoire de patienter encore un petit mois, et voici le résumé de l'éditeur :

Un portrait sensible et fascinant d’un artiste jamais égalé ! Ce diptyque nous entraîne dans l’intimité d’un homme devenu l’incarnation du génie créateur. Qui pourraient être mieux placés que deux hommes, deux artistes, pour vous conter l’histoire d’amour qui lia, pendant près de trente ans, Léonard De Vinci à un jeune apprenti qu’il baptisa Salaï (« petit diable »). Immergez-vous au cœur de cette évocation romanesque qui présente une autre vision de Léonard De Vinci, de son entourage et de sa vie. Comment a-t-il vécu, aimé, souffert ? Réalisé à quatre mains, avec un grand soin du détail, ce diptyque est servi par des graphismes somptueux au lavis et à la gouache signés benjamin Lacombe – figure de proue en Jeunesse qui a rencontré le succès après la publication de La Mélodie des Tuyaux, L’Herbier des Fées, Les Contes Macabres... – et Paul Echegoyen (Le Bal des Échassiers). 

 

galerie photo Auteurs & Mots clés
les dernières news
les dernières critiques
Vous êtes certain de vouloir supprimer ce commentaire ?