News > Sepideh Jodeyri harcelée pour sa traduction du Bleu est une couleur chaude

Sepideh Jodeyri harcelée pour sa traduction du Bleu est une couleur chaude

Franco-belge Le 11 fev
2
par Alfro
Sepideh Jodeyri harcelée pour sa traduction du Bleu est une couleur chaude

Sepideh Jodeyri est une poète iranienne qui a aussi traduit de nombreuses œuvres en persan, comme les poèmes de Edgar Allan Poe ou Jorge Luis Borges. Dernièrement, elle s'était attaquée à une œuvre un peu plus éloignée de son domaine de prédilection : Le Bleu est une couleur chaude, la bande dessinée superbe et poignante de Julie Maroh.

Comme les dirigeants iraniens ont une idée bien arrêtée sur l'homosexualité, pour faire simple c'est illégal et vaut mieux éviter d'afficher ses amours saphiques si l'on ne veut pas finir en prison (dans le meilleur des cas) ou exécuté, la traduction a été publiée par un éditeur parisien.

Si cela n'avait pas donné de suite jusque-là, la publication de son dernier recueil de poésie a valu à Jodeyri d'être dans le viseur de médias conservateurs religieux. Arguant qu'elle affichait clairement son soutien à l'homosexualité, c'est une véritable campagne de lynchage médiatique qui a été lancée.

Un lynchage qui touche aussi son éditeur et le directeur du musée qui faisait la promotion du recueil de poésie, qui lui a été tout simplement viré. La gravité des événements susmentionnés (qui pourraient aller encore plus loin si l'on en croit la loi iranienne, pour qui la "promulgation" de l'homosexualité est un crime grave) ne pouvant pas nous laisser indifférent, nous relayons (tout comme le SNAC BD) la tribune de Julie Maroh.

Auteurs & Mots clés
Oeuvre liée
Le bleu est une couleur chaude
Le bleu est une couleur chaude Le bleu est une couleur chaude 2013
les dernières news
les dernières critiques
Vous êtes certain de vouloir supprimer ce commentaire ?