News > Timothé le Boucher (Ces jours qui disparaissent) de retour chez Glénat en mars avec Le Patient

Timothé le Boucher (Ces jours qui disparaissent) de retour chez Glénat en mars avec Le Patient

Franco-belge Le 02 nov
1
par LiseF
Timothé le Boucher (Ces jours qui disparaissent) de retour chez Glénat en mars avec Le Patient

La couverture ci-dessus est un visuel provisoire

En septembre 2017, Timothé le Boucher faisait sensation avec Ces jours qui disparaissent chez Glénat. L'album avait reçu entre autres le prix des libraires 2017 et est encore nommé cette semaine au prix BD des Utopiales. Et ce n'est pas tout : il pourrait même prochainement être adapté sur grand écran ! En attendant, son auteur Timothé le Boucher ne lésine pas. Il sera de retour en mars toujours chez Glénat avec un nouveau one shot intitulé Le Patient. Un album qu'il nous pitchait déjà lors de notre interview au festival Quai des Bulles 2017.

La police arrête une jeune fille errant dans la rue, couverte de sang, un couteau à la main. En se rendant chez elle, les agents découvrent avec effroi une scène de massacre : toute sa famille a été assassinée... Six ans plus tard, Pierre Rimaud, unique survivant du "massacre de la rue des Corneilles", se réveille d'un profond coma. L'adolescent de 15 ans qu'il était au moment des faits est aujourd'hui un jeune homme de 21 ans. Désorienté, encore paralysé et souffrant d'amnésie partielle, il est pris en charge par le docteur Anna Kieffer, psychologue spécialisée sur les questions de criminologie et de victimologie. Pendant leurs séances, Anna tente de l'amener à se souvenir des circonstances du drame, malgré ses pertes de mémoire. Pierre lui évoque la présence mystérieuse d'un "homme en noir" qui hante ses rêves, probable réponse inconsciente à son traumatisme. Après plusieurs rendez-vous, Anna découvre en Pierre un être sensible et très intelligent. Touchée par son histoire, elle se met même à le prendre en affection. Petit à petit, une véritable complicité s'installe entre eux. Anna n'imagine pas à quel point ce patient va changer sa vie...

L'album sera plus réaliste que Ces jours qui disparaissent, mais on voit beaucoup de similitudes dans le synopsis : il est question d'identité, de mémoire, d'un cerveau qui déraille... Et de toutes les conséquences que cela entraîne. Le Patient comptera 200 pages au prix de 22,50 euros et débarquera au mois de mars chez Glénat. Et si vous comptez faire l'acquisition de Ces jours qui disparaissent ne vous précipitez pas : l'éditeur prévoit une nouvelle édition pour cet album, avec une toute nouvelle couverture.

 

Auteurs & Mots clés
les dernières news
les dernières critiques
Vous êtes certain de vouloir supprimer ce commentaire ?