News > Un speed drawing impressionnant pour Negalyod, en septembre chez Casterman

Un speed drawing impressionnant pour Negalyod, en septembre chez Casterman

Franco-belge Le 12 jul 2018
0
par LiseF
Un speed drawing impressionnant pour Negalyod, en septembre chez Casterman

De plus en plus d'auteurs de bandes dessinées font leur propre communication sur les réseaux sociaux : ainsi, ils sont parfois connus avant la sortie de leur premier album et on plus de chance de rassembler des lecteurs lors de la parution. On constate par exemple que certains auteurs (comme Cy ou Marie Spénale) ont même leur propre chaîne youtube. Et c'est justement le cas de l'auteur dont j'aimerais vous parler aujourd'hui.

Vincent Perriot n'est pas un débutant, puisqu'on a pu le retrouver sur Paci chez Dargaud ou encore Dog aux éditions de La Cerise. Mais il a quand même fait le choix de passer par youtube pour nous donner un impressionnant aperçu de son album à venir chez CastermanNegalyod. Ce récit fantastique au pitch bien étrange fait particulièrement penser au travail de Moebius.

Un monde sillonné de tuyaux gigantesques et peuplé de dinosaures… Des villes qui flottent dans le ciel et recouvrent de leurs ombres les faubourgs grouillants d’une humanité industrieuse… Et un « réseau » omniprésent qui domine les terres et les hommes. Jarri Tchepalt est un berger du désert de Ty. Il parle aux dinosaures et maîtrise l’art des cordes. Quand un camion générateur d’orage anéantit son troupeau, Jarri décide de partir en ville – pour la première fois – afin de se venger... Mais révolte et révolution ne mènent pas toujours là où on croyait. Réunissant créatures préhistoriques, urbanisme de science-fiction et vaisseaux low-tech, Vincent Perriot développe un récit univers où la vengeance rencontre bien des surprises avant de devenir quête d’un monde meilleur.

Et si j'évoque Moebius, ce n'est pas uniquement en raison du pitch de Negalyod. L'auteur travaille sur de très grands formats remplis de détails, donnant à voir des paysages à la fois oniriques et cauchemardesques, où les voitures volantes côtoient les buildings et les déserts. Je vous laisse admirer le speed-drawing de l'auteur et son travail de minutie, et je vous donnez rendez-vous le 5 septembre pour la sortie de l'album qui comptera 208 pages, chez Casterman.

Auteurs & Mots clés
les dernières news
les dernières critiques
Vous êtes certain de vouloir supprimer ce commentaire ?