News > Une séance de dédicaces de onze heures non-stop pour Zerocalcare

Une séance de dédicaces de onze heures non-stop pour Zerocalcare

Franco-belge Le 15 nov 2017
0
par LiseF
Une séance de dédicaces de onze heures non-stop pour Zerocalcare

On le dit souvent dans les festivals de bande dessinée, la dédicace est un don et non un dû. De fait, il est normal que lors d'une séance un artiste prévienne qu'il ne dédicacera que sur une plage horaire limitée, ou pour un nombre donné de personnes. Cependant, Zerocalcare ne voit pas les choses de cet oeil. L'auteur de Oublie mon nom et Kobane Calling entre autres a, lors d'une séance en Italie, dédicacé de 21 heures à huit heures du matin. Soi ONZE HEURES d'affilée. Sans s'arrêter.

Publiés aux éditions Cambourakis, les livres de Zerocalcare ont un joli succès en France. Kobane Calling s'est même retrouvé dans la sélection officielle du festival d'Angoulême l'année dernière. Dans cet album, Zerocalcare raconte comment il est partie en Syrie, rencontrer les combattants (et plus particulièrement les combattantes) défendant les derniers bastions de la résistance face à Daesh. Dans la suite de l'album, l'auteur revient dans des zones de guerre au Moyen-Orient, pour rencontrer de nouvelles personnes et raconter au maximum, à sa façon, ce qui se passe là-bas.

Dans cet album, on ressent vraiment la générosité et la détermination de l'auteur. C'est pour ça que personnellement, cette histoire de dédicaces ne m'a pas surprise. Beaucoup de lecteurs et de lectrices se sont présentés à la séance. Refusant de partir avant d'avoir dédicacé chaque livre, Zerocalcare est donc resté jusquà huit heures du matin. Un nouveau record pour l'artiste, qui avait déjà réalisé la performance jusqu'à une heure du matin la semaine précédente, à la librairie La Friche à Paris.

L'éditeur a tenu à préciser que Zerocalcare était resté de sa propre volonté et n'avait reçu aucune injonction. Une remarque qu'il est bon de noter, puisque ces performances n'ont certainement pas vocation à devenir un exemple : les auteurs sont des êtres humains et ils ont besoin de trucs d'êtres humains tels que manger boire et je sais pas moi, dormir.

Et si vous appréciez le travail de l'auteur, notez que son nouvel album, Zombie (titre provisoire), sortira en France chez Cambourakis le 7 février prochain.

Source

Auteurs & Mots clés
les dernières news
les dernières critiques
Vous êtes certain de vouloir supprimer ce commentaire ?