News > Au lancement d'Angoulême, les auteurs publient une tribune alertant sur leurs conditions de travail

Au lancement d'Angoulême, les auteurs publient une tribune alertant sur leurs conditions de travail

Général Le 24 jan 2018
0
par LiseF
Au lancement d'Angoulême, les auteurs publient une tribune alertant sur leurs conditions de travail

Chaque année, le Salon du Livre Jeunesse de Montreuil, puis par la suite le festival d'Angoulême, sont l'occasion pour les auteurs de rencontrer leurs lecteurs, de participer à des séances de dédicaces, mais aussi d'alerter sur leurs conditions de travail. Et cette année plus que jamais, puisque la loi est remaniée pour l'instant à leur désavantage. En novembre les auteurs de BD se joignaient aux cortèges des manifestations dans plusieurs villes de France pour alerter sur leurs conditions de travail ; aujourd'hui, au lancement du festival, ils signent une tribune dans Libération.

Le problème est toujours le même : ils déplorent une hausse de la CSG, pour l’ensemble des actifs et des retraités. Sans compter que le secteur de la BD se porte de mieux en mieux, alors que ce n'est pas du tout le cas des auteurs. En octobre plusieurs sites d'information relayaient une dépêche AFP indiquant que le secteur de la bande dessinée était en plein essor. Une nouvelle acceuillie de façon plutôt amère par les auteurs, dont 53% gagnent moins de l’équivalent du Smic, et 36% vivent sous le seuil de pauvreté.

Les auteurs déplorent que le secteur de l'édition BD se soit construit sur la précarité : aujourd'hui les bandes dessinées sont sur toutes les tables, dans toutes les bibliothèques, mais les auteurs ne profitent pas forcément de cet essor. L'ensemble de la tribune est à retrouver sur Libération.

Auteurs & Mots clés
les dernières news
les dernières critiques
Vous êtes certain de vouloir supprimer ce commentaire ?