News > Face à #PayeTonAuteur, le Livre Paris abdique

Face à #PayeTonAuteur, le Livre Paris abdique

Général Le 07 mars
1
par LiseF
Face à #PayeTonAuteur, le Livre Paris abdique

Vendredi dernier, on apprenait que le Salon du Livre Paris qui aura lieu du 16 au 19 mars à Porte de Versailles, projetait de ne pas payer les auteurs venus donner des conférences. Un constat qui avait fait bondir ces derniers, incitant la Charte des Auteurs et illustrateurs Jeunesse à aller négocier directement avec Reed et le Syndicat national de l'édition. L'organisme avait réussi à obtenir une rémunération mais uniquement pour les auteurs jeunesse. Les auteurs de BD quant à eux, restaient dans l'expectative...

Face à l'absence de réponse du côté de l'organisation du salon, de nombreux acteurs du milieu avaient décidé d'élever la voix sur twitter notamment. Le hashtag #PayeTonAuteur a été créé et a atteint les trending topics en France, relayé par de nombreux auteurs mais aussi des blogueurs et booktubeurs. Eux aussi d'ailleurs se sont vus "proposer" des prestations gratuites, axées sur la promotion du salon, comme l'a expliqué par exemple Bulledop. Face à ce mouvement de protestation, l'équipe organisatrice de l'événement avait répondu avec un premier communiqué de presse expliquant que cette situation était normale parce que la participation des auteurs aux conférences étaient organisées dans le cadre de la promotion de leurs oeuvres.

Un communiqué qui n'avait eu pour effet que d'augmenter la grogne légitime des auteurs. Plusieurs d'entre eux proposaient déjà de boycotter l'événement pour sensibiliser sur leurs conditions de travail. Finalement, Le Livre Paris a publié aujourd'hui un nouveau communiqué de presse sur son site officiel.

Pour tenir compte de ces évolutions et notamment lever toute ambiguïté sur la rémunération des auteurs, le Syndicat national de l’édition et Reed Expositions France ont décidé, à compter de l’édition 2018 de Livre Paris, de rémunérer tous les auteurs, quel que soit le format de leurs interventions. Ce dispositif ne s’applique en revanche pas aux auteurs en dédicace. 

Une victoire pour les auteurs qui ont pu, au fil de ce mouvement, sensibliser le grand public sur la difficulté d'être correctement payé dans le milieu. Le Salon Livre Paris aura donc bien lieu avec ses auteurs, payés.

Auteurs & Mots clés
les dernières news
les dernières critiques
Vous êtes certain de vouloir supprimer ce commentaire ?