News > L'enfer des camps de réfugiés de Moria, raconté en BD par Judith Vanistendael

L'enfer des camps de réfugiés de Moria, raconté en BD par Judith Vanistendael

Général Le 21 mars 2018
0
par LiseF
L'enfer des camps de réfugiés de Moria, raconté en BD par Judith Vanistendael

La BD peut servir à décrypter des sujets sociaux : cette semaine on parlait par exemple de la bande dessinée d'Emma, qui explique la grève des cheminots. Et aujourd'hui c'est une autre problématique de société que nous pouvons découvrir en BD : le camp de réfugiés de Moria, à Mytilène en Grèce. Si vous êtes geek comme moi ce nom vous fait sûrement penser aux sinistres mines du Seigneur des Anneaux. Et ce camp n'est pas plus joyeux : interdit aux journalistes, il est géré non par les autorités de Lesbos mais par l'armée grecque. Prévu pour 2000 personnes, il abrite aujourd'hui plus de 6000 personnes et est complétement saturé de logis de fortune.

Judith Vanistendael, artiste belge, a publié chez nous David les femmes et la mort ou encore Salto. Elle a réussi à entrer dans le camp de Moria, avec pour consigne cependant de ne pas parler à ses habitants et de ne pas prendre de photo. Mais rien que les sentiments, les odeurs et les impressions l'ont énormément marquée. De cette visite, Judith Vanistendael a tiré une bande dessinée publiée sur le site du Monde, où son travail sur les couleurs notamment permet d'avoir un aperçu de l'angoisse qu'elle a ressenti découvrant le camp de Moria. Une BD essentielle qui dit l'urgence de la situation à retrouver par ici. Et si vous appréciez le travail de Judith Vanistendael, vous pouvez lire sa BD David les femmes et la mort aux éditions du Lombard.

Auteurs & Mots clés
les dernières news
les dernières critiques
Vous êtes certain de vouloir supprimer ce commentaire ?