News > Les Eisner Awards s'ouvrent plus que jamais vers le Japon et l'Europe

Les Eisner Awards s'ouvrent plus que jamais vers le Japon et l'Europe

Général Le 21 avr 2016
3
Les Eisner Awards s'ouvrent plus que jamais vers le Japon et l'Europe

Hier, les nominations pour les Eisner Awards ont été communiquées à la presse, dévoilant ainsi les noms des meilleurs artistes de l'industrie américaine. On y retrouve certains habitués comme Ed Brubaker, Brian K Vaughan, David Aja ou encore Dave Stewart mais également plusieurs albums et noms à la résonance internationale.

Dans la catégorie Meilleure édition US d'une œuvre internationale, on peut ainsi retrouver K.O à Tel Aviv, l'œuvre d'Asaf Hanuka, retitré The Realist chez l'Oncle Sam. Edité par les éditions Steinkis en France, c'est BOOM Studios qui distribue le titre aux Etats-Unis.

L'éditeur publie également The March of the Crabs, traduction anglaise de la BD d'Arthur de Pins, également nommé dans la même catégorie.
On notera à leurs côté la présence de l'allemand Jens Harder et son Alpha ...Directions, du duo argentin Héctor Germán Oesterheld et Francisco Solano Lòpez pour The Eternaut ainsi que du français Pierre Paquet avec A Glance Backward.

Chose plutôt rare, le manga est à l'honneur est également à l'honneur, dans sa propre catégorie, et réunit six titres récents jugés marquants, dont les éditeurs Kana et Kioon se partagent la publication en France.

On retrouve ainsi Assassination Classroom de Yusei Matsui, Sunny de Taiyo Matsumoto et Master Keaton, de l'incroyable Naoki Urasawa, également auteur de 20th Century Boys et Monsters.
Egalement nommés : A Bride’s Story de Kaoru Mori, A Silent Voice de Yoshitoki Oima et enfin Showa, 1953–1989: A History of Japan, de Shigeru Mizuki.

Et enfin, dans la catégorie récompensant les meilleures histoires vraies, on retrouve le bien connu Riad Sattouf pour The Arab of the Future: A Childhood in the Middle East - 1978–1984, déjà récompensé par un Fauve d'Or au Festival International de la Bande-Déssinée d'Angoulême et par le Los Angeles Times récemment.

Si on veut être un peu chauvin, c'est un assez joli succès de la part des français, déjà pas mal implantés chez les gros éditeurs de l'industrie. Par ailleurs, on remarquera une certaine ouverture de la part de l'institution américaine.

Beaucoup d'autres auteurs sont nommés dans ce prestigieux concours, dont les résultats seront communiqués à la San Diego Comic Con le 22 juillet prochain.

Source

Auteurs & Mots clés
les dernières news
les dernières critiques
Vous êtes certain de vouloir supprimer ce commentaire ?