News > Après Angoulême, le manga s'attaque à Cannes

Après Angoulême, le manga s'attaque à Cannes

Manga Le 31 aout 2021
0
par La Redac
Après Angoulême, le manga s'attaque à Cannes

Mise à jour du 31 août 2021 : sortie d'une 2e bande-annonce avec de nouvelles images


 

Retenez votre souffle, l’adaptation au grand écran du manga Le sommet des dieux nous amène prendre une bouffée d’air frais depuis l’inquiétant et majestueux mont Everest.

Le manga et ses adaptations ont le vent en poupe. Le festival de Cannes a choisi cette année le long métrage d'animation Le sommet des dieux, adaptation du manga du même nom, pour figurer dans sa sélection officielle 2021.

On vous en parlait déjà ici  l'an dernier, ce film est réalisé par Patrick Imbert, connu pour ses participations dans des longs métrages et des séries d'animation. Ce réalisateur et animateur a notamment reçu le César du Meilleur Film d'Animation en 2018, aux côtés de Benjamin Renner, pour le long-métrage Le grand méchant renard et autres contes (découvrir l’album ici). Il se ne s’est pas attaqué à un projet quelconque, en adaptant un manga au style et au thème fort inhabituel : il est question de faire face à la nature, en dépassant les limites physiques et psychiques humaines, et de survie dans des conditions extrêmes. 

En effet, le manga de Jirô Taniguchi et Baku Yumemakura retrace l’histoire de Fukimachi, jeune népalais qui tombe un jour sur un légendaire appareil photo. Ce dernier aurait appartenu à George Mallory, l’explorateur qui entrepris en 1924 la tâche impossible de gravir l’Everest, aux côtés de son compagnon Andrew Irwine. Or, ces deux derniers n’ayant jamais été retrouvés, ils nourrissent depuis fantasmes et légendes. Ont-ils atteint le sommet ? Sont-ils morts en gravissant ? Si oui, dans quelles conditions ? De quoi faire vibrer jusqu’aux plus profanes de l’escalade et de l’exploration.

Si ces questions sont la source de l’entreprise du jeune explorateur, d’autres préoccupations existentielles vont vite surgir après s’être fait aspirer par l’immensité de la Montagne. La production, 100% française, est la deuxième adaptation de cette histoire dans cette chaîne de voyage entre médiums : étant donné que le manga de Jirô Taniguchi est une adaptation du roman à grand succès, au Japon, de Baku Yumemakura. Ce projet avait été couronné de succès, avec la victoire du prix du meilleur dessin au festival d’Angoulême en 2005.

L’histoire du film, pleine d’introspection et de réflexion sur la Nature, rappelle Panthère des neiges, le récent livre poétique et passionnant de Sylvain Tesson et se déroulant également en Himalaya, avec cependant ici le suspens haletant et l’action en plus.

Si les habitués  de la croisette ont eu la chance de voir le film en avant première, ce n’est pas le cas du grand public, qui pourra l’apprécier dès le 29 septembre 2021 au cinéma !

 

 

***

Article rédigé par  Elias Toussaint 
Tous ses articles sur Bubble

Auteurs & Mots clés
les dernières news
les dernières critiques
Vous êtes certain de vouloir supprimer ce commentaire ?