News > Kana annonce Le rêve de mon père de Taiyô Matsumoto et quatre autres titres pour la rentrée

Kana annonce Le rêve de mon père de Taiyô Matsumoto et quatre autres titres pour la rentrée

Manga Le 12 jul
0
par LiseF
Kana annonce Le rêve de mon père de Taiyô Matsumoto et quatre autres titres pour la rentrée

La Japan Expo c'est fini, mais ce n'est pas une raison pour se reposer sur ses lauriers ! Alors que le mois dernier Kazé annoncait ses titres à venir pour la rentrée, aujourd'hui c'est au tour de Kana de dévoiler une moisson de mangas prévus pour août et septembre. Et il y a du lourd !

Comme vous avez pu le voir dans le titre, l'éditeur publiera Le rêve de mon père de Taiyô Matsumoto. Pour rappel, l'auteur de Sunny, Ping Pong et Amer Béton, aura droit en janvier au festival d'Angoulême à son exposition dédiée. Ici le mangaka nous propose d'explorer une partie de sa propre histoire. Le premier tome est prévu pour le 7 septembre.

Shigeo est un élève très studieux qui vit seul avec sa mère. Alors que les vacances d’été débutent, il est contraint d’aller vivre chez son père, Hanao. Ce dernier est un trentenaire qui a quitté le foyer pour devenir joueur de base-ball professionnel dans l’équipe des Tokyo Giants. Tout oppose ce père rêveur qui est resté un grand enfant et son fils, plus terre-à-terre, qui ne pense qu’à ses études. Finalement, il se pourrait bien que Shigeo découvre que l’apprentissage de la vie ne se fait pas qu’à l’école...

En août, on a du temps. Et ça tombe bien, il en faudra pour savourer l'intégrale du Fleuve Shinano de Kamimura. Dans ce livre de 720 pages, le maître du manga nous raconte la vie compliquée des japonais, et surtout des japonaises aux abords du bassin du fleuve. Rendez-vous le 24 août pour découvrir cette intégrale.

Le fleuve Shinano est le fleuve le plus long du Japon. Les conditions de vie dans la région du bassin de ce fleuve ont toujours été difficiles : longs hivers enneigés, maigres récoltes... rien n’épargne les habitants. Même si la modernisation entreprise par l’État japonais depuis 1868 a développé les manufactures de tissage, les jeunes filles sont les premières victimes des difficultés économiques de la région. Et avec la crise des années 1930, elles ont le choix entre le travail à l’usine ou... le bordel. Pourtant issue d’un milieu aisé, Yukie ne fera pas exception à la règle. Elle cherchera alors le moyen de s’échapper de cette réalité cruelle...

Le même jour sortira Contamination de Ao Acato : il s'agit là du premier manga de l'auteur, en trois tomes, dont on vous a déjà parlé sur 9emeArt. Toujours en août, le 31, un nouveau shôjo démarrera chez l'éditeur, intitulé @Ellie par Fujimomo. Celui-ci s'intéressera à la vie virtuelle des lycéens sur internet. La série est encore en cours au Japon, où six tomes sont sortis.

Eriko Ichimura est une lycéenne discrète que l’on ne remarque pas. Son seul plaisir est d’admirer Akira Ômi, un beau jeune homme plein de fraîcheur, et de « murmurer » ses fantasmes quotidiens sur Internet. Mais, un jour, elle découvre par hasard la vraie nature d’Ômi. Et ce dernier prend connaissance des tweets embarrassants d’Ellie... !!

Enfin, en septembre nous découvrirons Fool’s Paradise de Ninjyamu Misao. C'est selon moi l'une des prochaines sorties les plus intrigante de l'éditeur : le pitch est hyper mystérieux et pour en savoir plus, il faudra attendre le 21 septembre prochain. La série est terminée et compte quatre tomes.

La super-idole Sela Hiiragi a été gravement blessée dans un attentat à la bombe. Tout le monde pense que l’auteur des faits pourrait être Kazutaka Nichiya, un garçon ayant commis plusieurs atten- tats à la bombe quelques années plus tôt, alors qu’il n’avait que 13 ans. Après cet incident, l’amour qu’éprouvent les fans pour Sela fait place à une haine collective à l’égard du criminel, ce qui bouleverse petit à petit la société japonaise...

 

galerie photo Auteurs & Mots clés
les dernières news
les dernières critiques
Vous êtes certain de vouloir supprimer ce commentaire ?