News > La Virginité passé 30 ans, un récit sociologique en manga bientôt chez Akata

La Virginité passé 30 ans, un récit sociologique en manga bientôt chez Akata

Manga Le 07 fev
2
par LiseF
La Virginité passé 30 ans, un récit sociologique en manga bientôt chez Akata

Akata est une maison d'édition de mangas vraiment intéressante : mois après mois, elle dévoile des projets toujours plus surprenants. En janvier on apprenait que l'éditeur publierait Saltiness, l'oeuvre de Minoru Furuya sur un hipster insupportable qui n'a pas conscience que tout le monde le déteste. Aujourd'hui c'est un autre projet intriguant qu'on découvre : La Virginité passé 30 ans. En lisant ce titre, on pourrait croire à un album humoristique, un peu moqueur. En fait, pas du tout : Toshifumi Sakurai s'est donné comme défi d'adapter l'oeuvre de Atsuhiko Nakamura, explorant ce thème qui est un véritable problème de société au Japon. Pour cela, il propose des portraits de différents hommes, qui existent vraiment.

Au Japon, un quart des hommes entre trente et cinquante ans n'aurait jamais eu d'expérience sexuelle, ce qui représente donc plus de 4 millions d'individus… vierges ! Ce sont les vies de huit d'entre eux qui sont mises en scène dans ce manga sociologique. Des vies bien réelles, entre souffrances et désirs, espoir et fierté, honte et humiliations publiques… Avec un regard bizarrement tendre et sans jugement, mais aussi très acerbe sur la société, Sakuraichi nous dévoile leur intimité, dénonçant du même coup toute l'hypocrisie du système.

Selon l'éditeur, La Virginité passé 30 ans dresse un portrait sans fard du Japon bien réel. Un pays plein de contradiction, une société parfois trop déshumanisée. L'auteur est déjà à l'origine de Ladyboy vs Yakuzas, l'île du désespoir, également publié chez Akata. Sauf qu'ici l'oeuvre et bien plus sérieuse, et se veut être une vrai exploration sociologique d'un phénomène de société au Japon. L'album est prévu chez nous pour le 22 mars prochain.

Auteurs & Mots clés
les dernières news
les dernières critiques
Vous êtes certain de vouloir supprimer ce commentaire ?