Preview > Lisez le premier chapitre d'Éclat(s) d'âme, un manga LGBT chez Akata

Lisez le premier chapitre d'Éclat(s) d'âme, un manga LGBT chez Akata

Manga Le 19 fev 2018
0
par LiseF
Lisez le premier chapitre d'Éclat(s) d'âme, un manga LGBT chez Akata

En janvier dernier, on vous annoncait que Akata publierait en France Éclat(s) d'âme. Et si cette sortie est importante, c'est parce qu'elle promeut des valeurs de diversité, notamment à l'égard de la communauté LGBT. Après la publication du Mari de mon Frère, qui a d'ailleurs été nommé dans la sélection officielle du festival d'Angoulême et aura également droit à son adaptation en mini-série, Akata affirme donc son identité en tant que maison d'édition. Et une identité qu'on apprécie ! Pour rappel, Éclat(s) d'âme raconte l'histoire d'un adolescent gay, qui va trouver du soutien au sein d'une association.

« Deux jours avant les vacances d'été, je crois que... je suis mort ». C'est ce qu'a pensé Tasuku le jour où un de ses camarades de classe lui a piqué son smartphone, alors qu'il était en train de regarder une vidéo porno gay dessus. La rumeur s'est répandue comme une trainée de poudre. Tasuku, pense alors à se suicider, ne pouvant supporter cette réalité dont il n'avait pas encore complètement conscience lui-même, mais aussi par peur du regard de la société. Pourtant, alors qu'il s'apprête à sauter dans le vide, il aperçoit, au loin, une mystérieuse silhouette de jeune femme qui le devance et... saute dans le vide ?! Intrigué, terrorisé, il s'élance vers l'endroit d'où elle a sauté. Il y découvre, stupéfait, que la jeune femme est encore en vie, et qu'elle est l'hôte d'une sorte de résidence associative, véritable safe space où se réunissent diverses personnes LGBT. De rencontre en rencontre, le jeune lycéen va apprendre à se connaître, à s'accepter, et trouver sa place dans le monde.

L'éditeur a décidé de dévoiler en ligne le premier chapitre du manga : vous pouvez lire les premières pages ci-dessous, et le reste par ici. On découvre donc le personnage de Tasuku, qui revit sous forme de flash-backs le moment traumatisant où les autres élèves lui ont piqué son smartphone, tenant un discours homophobe. Alors qu'il songe à se suicider, il découvre la fameuse maison ainsi que son hôte. Une preview qui permet de se faire une bonne idée de l'ambiance du manga avant sa sortie. Le premier volume est prévu pour le 22 février prochain et coûtera 7,95 euros.

galerie photo Auteurs & Mots clés
les dernières news
les dernières critiques
Vous êtes certain de vouloir supprimer ce commentaire ?